•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les meilleurs joueurs de balle rapide ont rendez-vous à Saint-Léonard-d'Aston

Des joueurs s'activent sur un terrain de balle rapide

Des joueurs de balle rapide prennent part au championnat canadien qui se déroule à Saint-Léonard-d'Aston, au Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada / Samuel Desbiens

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La municipalité de Saint-Léonard-d'Aston accueille cette semaine le Championnat canadien de balle rapide, un événement qui met en vedette les meilleurs joueurs de moins de 23 ans au pays.

Un texte de Samuel Desbiens

Selon l'entraîneur de l’équipe du Québec, Jean-Yves Doucet, il s’agit d’un événement important pour la municipalité. Saint-Léonard-d’Aston accueille pour la cinquième fois un tournoi réunissant les meilleurs joueurs de balle rapide au Canada.

« Le calibre de jeu est très bon. On a dans notre équipe cinq joueurs qui ont participé au Championnat du monde avec l’équipe nationale », affirme-t-il.

De son côté, le maire de Saint-Léonard-d’Aston Jean-Guy Doucet, se dit très fier de pouvoir accueillir un second événement sportif d’envergure, moins d’un mois après que la municipalité a reçu le championnat mondial de jorkyball. Il affirme également que les jeunes amateurs de balle rapide pourront s’identifier aux joueurs qui fouleront le terrain du stade Jean-Yves-Doucet.

Plus d’une centaine de bénévoles seront sur place jusqu’à dimanche.

Jouer à la maison

Deux joueurs de l’équipe du Québec vivront notamment une expérience particulière lors du Championnat canadien, étant tous deux natifs de Saint-Léonard-d’Aston.

« C’est vraiment un gros événement. J’étais là en 2013 quand on a reçu l’événement pour la dernière fois donc je sais à quoi ça va ressembler. Les estrades sont pleines et l’ambiance est très bonne », souligne le lanceur Marc-André Villeneuve.

« J’ai vécu l’événement des estrades en 2013, mais de pouvoir être sur le terrain cette année, c’est vraiment spécial », lance pour sa part le joueur de deuxième but Isaac Lefebvre.

Une saine rivalité

Comme plusieurs de leurs coéquipiers, les deux jeunes hommes natifs de Saint-Léonard-d’Aston ont par le passé représenté le Canada sur la scène internationale. Ils connaissent donc certains de leurs adversaires qui évoluent dans l’une ou l’autre des sept autres équipes présentes cette semaine.

« C’est un petit peu amical parce qu’on connaît tout le monde, mais en même temps, c’est la rivalité du Championnat, on veut finir premier comme tout le monde. Encore cette année, c’est sûr qu’on vise la médaille d’or », explique Isaac Lefebvre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !