•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé après une altercation à caractère raciste dans une épicerie de London

Un homme portant un chandail rouge empêche un autre homme vêtu de noir de sortir d'une épicerie.

Au début du mois de juillet, Phillip McLaughlin a retenu un autre homme contre son gré, l'accusant d'être un immigrant illégal. La police de London porte maintenant des accusations contre M. McLaughlin pour agression, séquestration et entrave à la paix publique.

Photo :  Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police de London a porté des accusations contre un homme qui a retenu un individu contre son gré, l'accusant d'être un immigrant illégal plus tôt ce mois-ci. L'incident s'est produit le 17 juillet dans une épicerie Sobeys de la rue Adélaïde Nord.

Une vidéo de l’incident publiée sur les réseaux sociaux a été vue plus de 2,4 millions de fois.

M. McLaughlin est accusé d’agression, de séquestration et d’atteinte à la paix publique par la police de London.

Après les résultats de l’enquête encore en cours et nos consultations avec le bureau du procureur de la Couronne, il a été décidé qu’il y avait suffisamment de preuves pour déposer des accusations contre Phillip McLaughlin, 39 ans, de London, en vertu du Code criminel du Canada.

Une citation de : Police de London (communiqué)

La police de London a enquêté sur la possibilité que l’incident ait été un crime haineux, mais a déterminé qu'il n’y avait pas matière à porter d'accusations spécifiques sur ce point et que ce sera à la cour d’en juger.

Dans la vidéo, on peut voir un homme retenir contre son gré un individu qu’il qualifie d’immigrant illégal. Je veux partir, arrêtez de m'agresser, peut-on entendre dire l’individu.

Ne le touchez pas, pourquoi le touchez-vous?, dit une femme qu’on peut entendre dans la vidéo.

Arden Keet, une témoin de l’incident qui se tenait dans la file d’attente avec son fils lors de l’incident, dit être déçue que la plupart des gens dans le magasin aient semblé ignorer la situation.

Je ne pouvais pas croire que ce que j’entendais était en train d’arriver dans la vraie vie, dit-elle.

M. McLaughlin doit comparaître en cour le 12 septembre.

Une altercation avant l'incident

La police précise qu'une altercation avait eu lieu entre les deux hommes dans le magasin Sobeys avant que l'incident filmé ne survienne.

Un porte-parole de Sobeys a répondu dans un courriel à CBC que les employés du magasin étaient scandalisés par l’attitude agressive de l’homme au chandail rouge. Un gérant a essayé de lui demander de quitter les lieux avant que la police n'arrive.

Ces situations sont carrément effrayantes pour notre équipe, dit Jennifer McCrindle, porte-parole de Sobeys.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !