•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record d'observation de baleineaux bleus dans le Saint-Laurent

Une baleine bleue et son baleineau observés dans le Saint-Laurent ce printemps.

Une baleine bleue et son baleineau observés dans le Saint-Laurent ce printemps.

Photo : René Roy, photographe / Rene Roy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quatre baleineaux bleus ont été observés dans le Saint-Laurent cette année. Un phénomène rarissime, puisqu'aucun baleineau n'avait été observé durant les neuf dernières années.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Les deux premiers veaux vus cette année ont été aperçus avec leur mère au large de Pointe-des-Monts, sur la Côte-Nord, et de l'Anse-à-Valleau, près de Gaspé. Les deux suivants ont été aperçus plus récemment, tout juste en face de Matane, par les photographes René Roy et Benny Caron.

Secteurs où des vaux de rorquals bleus ont été observés en 2018.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Secteurs où des vaux de rorquals bleus ont été observés en 2018.

Photo : Radio-Canada

Le biologiste Richard Sears étudie les baleines bleues depuis une quarantaine d'années. Au cours de cette période, il estime que seulement 24 veaux avaient été observés avant cette année, et jamais plus de 3 dans la même année.

Ce qui est encourageant, c'est de voir des veaux, même si c'est pas un nombre énorme.

Richard Sears, président, Station de recherche des îles-Mingan

L'observation récente de quatre veaux est donc une excellente nouvelle pour les spécialistes des mammifères marins, car la population de baleines bleues du nord-ouest de l'Atlantique est classée en voie de disparition depuis 2005.

Une baleine bleue avec les Chic-Chocs en arrière-plan, ce printemps.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une femelle baleine bleue avec les Chic-Chocs en arrière plan, ce printemps.

Photo : René Roy, photographe / Rene Roy

La baleine bleue, grande oubliée

Richard Sears croit que la présence d'au moins quatre veaux dans le Saint-Laurent témoigne d'une bonne année d'alimentation des femelles.

Il rappelle cependant que cette bonne nouvelle ne doit pas faire oublier le fait que la situation de l'espèce est toujours très précaire.

La baleine bleue est une espèce qui pourrait être encore plus menacée que les baleines franches (baleines noires), ça vaut autant d'attention que pour les franches ou les bélugas.

Richard Sears, président, Station de recherche des îles-Mingan

Selon le biologiste, il ne resterait seulement qu'un peu plus de 200 baleines bleues dans le nord-ouest de l'Atlantique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !