•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Californie : 20 000 résidents abandonnent leur foyer pour fuir les flammes

Des pompiers tentent d’éteindre les flammes de l’incendie de forêt Carr, à proximité de la route 299 à Californie, le 30 juillet 2018.

Des pompiers tentent d’éteindre les flammes de l’incendie de forêt Carr, à proximité de la route 299 à Californie, le 30 juillet 2018.

Photo : Getty Images / Terray Sylvester

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux incendies ont forcé l'évacuation de près de 20 000 personnes en date de lundi, en Californie, où la vitesse d'intervention des autorités est mise en doute.

Le brasier le plus vaste et meurtrier de l'année fait toujours rage à proximité de Redding, dans le nord de l'État. Ce feu a déjà fait six morts, dont une dame et deux enfants âgés de 4 et 5 ans.

Il s'agissait de l'épouse et des arrière-petits-enfants d'Ed Bledsoe, qui soutient n'avoir jamais reçu l'ordre d'abandonner son foyer.

« Si j'avais eu quelque avertissement que ce soit, je n'aurais jamais au grand jamais laissé ma famille dans cette maison », a-t-il maintenu en entrevue avec CBS News.

Le shérif du comté de Shata, Tom Bosenko, indique pour sa part qu'une enquête a été ouverte et que des avis d'évacuation ont pourtant été transmis au porte-à-porte dans ce secteur.

L'incendie à proximité de Redding a déjà ravagé 723 résidences et fait 18 disparus, mais il ne constitue qu'un seul des 17 feux actifs en Californie.

Le shérif du comté de Lake, Corey Paulich, a souligné lundi que la plupart des citoyens se conforment aux ordres d'évacuation puisqu'ils ont déjà été témoins de la dévastation causée par de tels incendies.

Au moins quatre personnes ont perdu la vie dans la région depuis 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !