•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal-Trudeau enregistre un bond de 7 % de l'achalandage au deuxième trimestre

Des passagers à leur sortie d'avion à l'aéroport Montréal-Trudeau

Des passagers à leur sortie d'avion à l'aéroport Montréal-Trudeau

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Aéroports de Montréal (ADM) a fait état lundi d'une « forte croissance » du trafic de passagers et d'une hausse d'environ 20 % de son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) au deuxième trimestre.

L'aéroport Montréal-Trudeau a accueilli 4,8 millions de passagers au deuxième trimestre clos le 30 juin, pour un total de 9,2 millions au cours des six premiers mois de l'année. Cela représente des augmentations de 7,1 % et 7,0 % respectivement par rapport aux périodes correspondantes de 2017, a indiqué ADM lundi.

Le BAIIA s'est établi à 83,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2018, en hausse de 14,7 millions par rapport à la période correspondante de 2017.

Les revenus consolidés ont été de 159,3 millions de dollars, un bond de 14 % principalement attribuable à l'augmentation du trafic de passagers.

Les trois secteurs – intérieur, transfrontalier et international – ont contribué à la croissance.

ADM a notamment souligné par communiqué l'entrée en service de nouvelles lignes d'inspection primaire plus performantes, la multiplication par deux de la vitesse de téléchargement de son service d'Internet sans fil et l'ajout des transporteurs à bas prix Level et Norwegian au cours des derniers mois.

ADM a soutenu que les 90 destinations internationales desservies à partir de Montréal-Trudeau constituaient un record pour l'aéroport.

L'achalandage avait poursuivi sa croissance à Montréal-Trudeau l'année dernière, le trafic de passagers ayant connu une augmentation de 9,5 % par rapport à 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !