•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le propriétaire de Rainbow Concrete arrêté après la mort d’un employé

Un véhicule de la police de Sudbury

Des preuves recueillies par le ministère du Travail ont permis à la police d’obtenir un mandat de perquisition pour les bureaux de la compagnie de construction.

Photo : CBC

Radio-Canada

Lundi, le Service de police du Grand Sudbury (SPGS) a arrêté le propriétaire de Rainbow Concrete et l'a accusé de négligence criminelle ayant causé la mort relativement à la mort de Rhéal Dionne.

Le 15 février 2017, une structure était tombée sur le camion à benne que conduisait M. Dionne, aux installations de Rainbow Concrete.

L’homme de 39 ans avait été transporté à l’hôpital où il avait succombé à ses blessures.

Le SPGS a porté la même accusation de négligence criminelle ayant causé la mort contre la compagnie et son propriétaire, âgé de 56 ans.

La police avait ouvert en 2017 une enquête conjointe avec le ministère du Travail et le Bureau du coroner.

Au départ, selon le communiqué du SPGS, rien ne laissait croire à une infraction criminelle et le ministère du Travail avait pris les rênes de l’enquête.

Le ministère du Travail a depuis déposé 12 accusations contre Rainbow Concrete, les propriétaires et deux cadres. L’affaire est encore devant les tribunaux.

Une perquisition effectuée le 20 juin a mené aux accusations criminelles contre M. Naneff et sa compagnie.

L’accusé a été relâché sous promesse de comparaître. La cause sera entendue en cour le 26 septembre.

Nord de l'Ontario

Procès et poursuites