•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes font toujours plus de tâches ménagères

Produits ménagers, brosses, gants, éponges
Produits ménagers, brosses, gants, éponges Photo: iStock
Radio-Canada

L'évolution des moeurs et des mentalités s'effectue à pas de tortue. À preuve, les femmes continuent d'effectuer davantage de tâches ménagères que les hommes au Canada. En 2015, les femmes passaient près d'une heure par jour de plus que les hommes à préparer les repas, faire le ménage, la lessive ou toute autre tâche connexe.

Selon des données dévoilées lundi par Statistique Canada, les femmes s’adonnaient à des tâches ménagères à raison de 2,8 heures par jour contre 1,9 heure pour les hommes, pour un écart quotidien de 54 minutes.

Au cours des 30 dernières années, les femmes ont toutefois récupéré 42 minutes par jour au temps qu’elles consacraient auparavant aux tâches ménagères. À ce rythme – 1,4 minute par année –, elles mettront encore plusieurs années à atteindre la parité avec les hommes.

La charge de travail quotidienne que les femmes ont délaissée au fil des ans (42 minutes) n’a été que partiellement récupérée par les hommes, qui font désormais 24 minutes de tâches ménagères de plus que ceux des générations antérieures.

Une vie active comparable

Hommes et femmes occupent leur vie active à un rythme sensiblement équivalent puisqu’ils consacrent respectivement 7,6 et 7,8 heures par jour à un travail rémunéré, à accomplir des tâches ménagères ou à prodiguer des soins à leurs enfants ou à un parent.

Si hommes et femmes de 25 à 54 ans passent le même nombre d’heures à besogner chaque jour, la répartition de ce temps s’effectue différemment. Les femmes passent environ 1 h 30 de moins par jour au travail, un temps qu’elles consacrent plutôt à des fonctions non rémunérées.

Outre les tâches ménagères, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à s’occuper des enfants et elles passent plus de temps à leur prodiguer des soins. En 2010, 76,1 % des femmes qui avaient un enfant de 16 ans ou moins lui prodiguaient des soins, comparativement à 56,7 % des hommes. De plus, ces femmes passaient 54 minutes de plus que les hommes à s’occuper des enfants (respectivement 2,3 heures contre 1,4 heure par jour).

Plus d'aidantes que d'aidants

Toutefois, c’est dans le domaine des aidants naturels que les femmes surclassent le plus outrageusement les hommes. Elles sont trois fois plus nombreuses (3,4 % contre 1,1 %) à s’occuper d’un membre de la famille ou d’un ami adulte.

De plus, parmi ces personnes prodiguant des soins à une autre personne adulte, les femmes (1,7 heure) passent 42 minutes par jour de plus que les hommes (1 heure) à cette occupation.

Ce portrait de la répartition des tâches au sein des ménages est tiré du dernier chapitre de la septième édition de Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe, qui s’intitule « Emploi du temps : la charge de travail totale, le travail non rémunéré et les loisirs ». La publication est basée sur les données recueillies dans l’Enquête sociale générale (ESG) de 1986, de 2010 et de 2015 sur l’emploi du temps, et dans l’ESG de 2012 sur les soins donnés et reçus.

Société