•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Se réapproprier des chansons inuites autrefois bannies

La chanteuse inuite Susan Aglukark chante en tenant un micro.

La chanteuse inuite Susan Aglukark enseignera aux artistes des techniques vocales liées aux chants Pisiit traditionnels.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Des chansons traditionnelles inuites autrefois bannies au temps de la colonisation seront à nouveau enseignées le mois prochain au Nunavut.

La Qaggiavuut Arts Society tiendra un cours de cinq jours consacré aux Pisiit, des anciens chants inuits habituellement accompagnés de percussions.

Le but : rapprocher la nouvelle génération d’artistes de leurs aînés afin de faire rayonner le style de musique à travers les différentes communautés du Nunavut.

Les chansons Pisiit peinent à survivre depuis qu’elles ont été interdites, il y a plus de 50 ans, par des missionnaires chrétiens qui jugeaient qu'elles étaient trop enracinées dans la spiritualité inuite.

Ces chants ont souvent pour thèmes la survie, la résilience et la guérison.

Diffuser la culture inuite par le Pisitt

Le cours sera donné en inuktitut, sans traduction, par huit aînés issus des différentes régions du territoire.

La compositrice et interprète Looee Arreak ainsi que Susan Aglukark, gagnante d’un prix Juno, seront chargées de familiariser les artistes avec les techniques vocales.

Le cours de Pisitt aura lieu du 6 au 10 août à Iqaluit, au Nunavut.

Le 9 août, les artistes tiendront un spectacle en soirée, où ils interpréteront des chansons Pisitt, dont certaines n’ont pas été entendues en public depuis plus de 50 ans.

Depuis l’année dernière, le Qaggiq Performing Arts School en partenariat avec l'École nationale de théâtre du Canada et le National Theatre School of Greenland s’est lancé le défi de faire connaître la musique traditionnelle inuite.

Avec les informations de La Presse canadienne

Grand-Nord

Nations métisses et autochtones