•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fort Causap bat un nouveau record d'achalandage

Une équipe tente de traverser un large carré de boue.

Les participants doivent compléter plusieurs épreuves en équipe.

Photo : Facebook / Fort Causap

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le festival emblématique de Causapscal, dans la vallée de la Matapédia, se déroule pour une 21e année. Il continue d'attirer plus de curieux avec son parcours d'épreuves inspiré de la célèbre émission télévisée Fort Boyard.

En plus des épreuves, des performances musicales sont organisées tout au long du festival, de mercredi à dimanche.

Fort Causap, c'est trois festivals en un : un festival sportif, familial et musical. Alors on a énormément de plaisir et les gens sont là tout le temps, souligne le président de l'événement, Michel Coutu.

Cette année, 240 participants tenteront de compléter le parcours. On a 24 équipes et on a dû en refuser, ajoute-t-il.

Cette année, on a battu un record de prévente de bracelets! L'an passé, on avait accueilli 17 000 personnes pour le 20e et on pensait qu'on ne pouvait pas aller plus loin que ça.

Une citation de : Michel Coutu, président du festival Fort Causap

La coordonnatrice de Fort Causap, Édith Ouellette, explique que les équipes doivent parcourir un trajet qui forme une boucle dans le village.

Le village se transforme en grand terrain de jeu. Il y a des épreuves de vitesse, d'agilité, d'endurance, d'intelligence, toutes sortes de choses qui font appel à un travail d'équipe, précise-t-elle.

Des participants s'échauffent avant de débuter les épreuves.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des participants s'échauffent avant de débuter les épreuves.

Photo : Courtoisie : Geneviève Gagné

Les équipes doivent être composées de 10 personnes, dont un enfant, deux adolescents (une fille et un garçon), trois hommes, trois femmes, et une personne de 40 ans et plus.

Les participants viennent de partout en Gaspésie, et parfois même de l'extérieur, selon la coordonnatrice.

Des retombées importantes

Michel Coutu attribue le succès du festival aux plus de 250 bénévoles qui organisent l'événement.

Il souligne également que tous les profits réalisés par Fort Causap sont investis dans la communauté, notamment dans l'aménagement du parc où se tient le festival.

Depuis 21 ans, on frôle les 100 000 $ qui ont été remis pour le parc. On a une belle trampoline qui s'en vient et on a un projet de jeux d'eau, affirme-t-il.

Il y a certains commerces pour qui cette fin de semaine représente 30 % de leurs revenus annuels.

Une citation de : Michel Coutu, président du festival Fort Causap

Il y a des retombées sociales aussi. C'est une fierté pour les gens de Causapscal, dès qu'on installe le chapiteau, les bénévoles affluent, les gens en parlent partout, soutient M. Coutu.

Fort Causap est né en 1996 à l'occasion du 100e anniversaire du village de Causapscal.

D'après les informations de Xavier Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !