•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une passagère au pied amputé réclame 2,7 M$ à WestJet et à l'aéroport de Vancouver

Le transporteur estimait que l'enjeu devait plutôt être traité par une commission des accidents du travail ou par un tribunal des droits de la personne et non par la Cour suprême.
Un avion de WestJet Photo: Reuters / Todd Korol
Radio-Canada

Une habitante de Calgary réclame auprès de WestJet et de l'autorité aéroportuaire de Vancouver 2,7 millions de dollars après être tombée en descendant d'un avion.

Selon sa poursuite en justice, Jacqueline Dyck se rendait de Calgary à Phoenix lorsqu’elle s’est fracturé le pied en glissant sur une passerelle mouillée lors d’une escale à Vancouver.

Après deux interventions chirurgicales, son pied droit s’est infecté et a dû être amputé, dit-elle dans ses documents.

La province de l’Alberta est aussi nommée comme plaignante, car elle réclame plus de 160 000 $ en frais médicaux à WestJet et à l’autorité aéroportuaire.

Aucune des allégations contre le transport aérien ou l’autorité aéroportuaire n’a été prouvée en cour.

WestJet a réfuté toute responsabilité dans sa déclaration de défense. La compagnie dit que ses employés n’étaient pas négligents et réclame que la plainte soit rejetée.

L’autorité aéroportuaire de Vancouver n’a pas encore présenté un mémoire de défense.

Le dossier doit être présenté en cour à Edmonton en février 2019. Aucun des acteurs concernés n’a répondu aux appels de CBC qui souhaitait obtenir leur avis.

D'après les informations de Meghan Grant

Alberta

Procès et poursuites