•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edoardo Stochino vainqueur de la Traversée internationale du lac Saint-Jean

Edoardo qui lève le bras en signe de victoire

L'Italien Edoardo Stochino a remporté la 64e Traversée internationale du lac Saint-Jean

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Radio-Canada

L'Italien Edoardo Stochino remporte la Traversée internationale du lac Saint-Jean, après un parcours de 7 heures et 11 minutes. Il a terminé quelques secondes seulement devant le Sherbrookois Xavier Desharnais, deux fois champion de cette compétition.

Un texte de Roxanne Simard et Mélissa Savoie-Soulières

C'est une lutte serrée qui s'est tenue au quai de Roberval. Xavier Desharnais, qui avait annoncé sa retraite de la compétition, avoue s'être dépassé lors de cette dernière traversée.

À la fin j’ai juste tout donné. J’ai essayé d’aller chercher la première, mais je suis très heureux de la deuxième place.

Xavier Desharnais

Rappelons que l'athlète de Sherbrooke se relevait tout juste d'une blessure.

Le nageur très fier sur le quai

Xavier Desharnais a remporté la 2e place à sa dernière Traversée du lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

« J’ai eu un peu moins d’entraînement cette année, donc il fallait que je sois patient, patient, patient », ajoute-t-il.

Le Sherbrookois se dit prêt à revenir à la Traversée à titre d’ambassadeur dans les prochaines années.

Du côté des femmes, c'est Barbara Pozzobon qui a remporté la course.

À 8 h 30 samedi, 26 nageurs s'étaient jetés à l'eau pour accomplir la grande traversée de 32 km entre Péribonka et Roberval. Lors de la compétition, quatre nageurs ont été retirés.

Conditions météorologiques difficiles

En après-midi, les conditions météorologiques se sont détériorées. La pluie et le vent ont compliqué la tâche aux nageurs qui devaient affronter les vagues. Heureusement, l'orage a finalement contourné les participants.

Les coureurs auraient pu porter la combinaison thermique, mais comme l'eau était à 22,5 °C à 6 h 30, le port de cet équipement a été interdit.

Deux hommes nagent dans le lac Saint-Jean.

Des nageurs lors de la 64e Traversée internationale du lac Saint-Jean

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

La combinaison est obligatoire lorsque l'eau est à moins de 18 °C et interdite à plus de 20 °C. Entre les deux, elle est optionnelle. La température de l’eau est prise deux heures avant le départ.

Rappelons que l'an dernier, le gagnant, l'Argentin Guillermo Bertola, avait choisi de prendre le départ seulement quand il a su qu'il pourrait porter cet équipement. Il estime être meilleur lorsqu'il porte une combinaison.

L’Argentine est le pays le mieux représenté cette année, avec 10 athlètes qui participent à la compétition.

Le Canada et l’Italie ont tous les deux quatre représentants chacun.

Des nageurs se mettent de la crème solaire avant de se jeter dans le lac Saint-Jean.

Les nageurs se préparent à prendre le départ de la 64e Traversée internationale du lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Gabriel Pouliot, de Québec, Marie-Laurence Lortie, de Kingsey Falls et Sabryna Lavoie, de Saint-Bruno complètent le quatuor de représentants canadiens.

Cette année, une seule athlète du Saguenay-Lac-Saint-Jean était inscrite à cette compétition de nage en eau libre: il s'agit de Sabryna Lavoie, de Saint-Bruno.

Selon la présidente de l’événement, Kim Privé, le succès de cette édition revient aussi aux bénévoles et à la population qui participent aux activités.

« C'est 64 ans de bénévolat et 350 bénévoles qui reviennent chaque année. Ils sont appréciés par la population, ils apprécient d’être parmi nous, de faire leur travail, côtoie les nageurs de près. C’est tellement une belle équipe », explique-t-elle.

Saguenay–Lac-St-Jean

Nage en eaux libres