•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents partagés sur l’annulation du parc éolien White Pines

Une éolienne en construction

Le projet de parc éolien White Pines est à l'arrêt.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

Alors que les travaux étaient en cours, les députés ontariens ont voté plus tôt cette semaine pour l'annulation de la construction du parc éolien White Pines dans le comté de de Prince Edward.

Orville Walsh, président de l'Alliance pour la protection du comté de Prince Edward, s'opposait à ce projet depuis une dizaine d'années et se réjouit de voir qu'il ne s'est pas battu en vain.

Le sentiment le plus important est le soulagement, a-t-il affirmé. En espérant qu'avec la fin du projet, cette angoisse ressentie depuis la dernière décennie soit finalement terminée et que ce problème soit vraiment résolu. Tout ce qui restera, ce sera le démantèlement des éoliennes qui ont été érigées depuis.

D'autres sont en revanche déçus de voir ce projet annulé.

Don Ross est membre d'un collectif qui appuie les énergies renouvelables. C'est une honte et c'est inquiétant, surtout en pensant au futur de nos enfants et de nos petits-enfants parce que ce sera la tendance pour les quatre prochaines années, croit-il. C'est décevant et gênant aussi. Nous étions fiers d'habiter ici dans le comté.

L'annulation de la construction du parc éolien White Pines dans l'Est ontarien était l'une des trois priorités du gouvernement du premier ministre Doug Ford.

Plus tôt ce mois-ci il a aussi annoncé l'annulation prochaine de 758 projets d'énergie renouvelable dans le but de réaliser des économies et de réduire les tarifs de l'électricité dans la province.

Le député de la baie de Quinte, Todd Smith, croit que le nouveau gouvernement ontarien a écouté les résidents de la région.

Ce n'est pas seulement une victoire pour le comté de Prince Edward, mais pour les consommateurs d'électricité de la province, a dit le député progressiste-conservateur. Les gens commencent à comprendre que la façon dont le gouvernement libéral gérait ses politiques énergétiques cause une hausse importante des prix de l'électricité. C'était une nécessité de mettre fin à ces pratiques pour le nouveau gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Énergies renouvelables