•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La NASA nous fait voir des étoiles depuis 60 ans

    Images en direct et en noir et blanc de la rampe de lancement de la NASA à Cap Caneveral en Floride. Une fusée est sur le point de décoller. Ces images ont été utilisées par l'émission Caméra 68 lors de son émission spéciale soulignant le dixième anniversaire de l'agence spatiale américaine.
    La NASA explore l'espace depuis 1958. Photo: NASA
    Radio-Canada

    Le 29 juillet 1958, le président américain Dwight Eisenhower signe la loi créant la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Nos archives conservent plusieurs témoignages de son évolution. Nous vous en proposons quelques-uns.

    Une agence née par crainte des performances soviétiques…

    En juillet 1958, le président Eisenhower est sur la sellette. Les Américains sont en train de se faire distancer par leurs adversaires soviétiques dans la conquête de l’espace.

    Retournons à l’époque. Dix mois plus tôt, le 4 octobre 1957, l’Union soviétique a placé en orbite le premier satellite artificiel de la Terre. Ce lancement du Spoutnik 1 horrifie les Américains. Plusieurs titres de la presse sont aux abois.

    C'est le cas du New York Herald qui compare l’exploit soviétique à un deuxième Pearl Harbor. Une attaque surprise qui avait vu la marine de guerre américaine en grande partie détruite par le Japon en 1941. Le président Eisenhower se doit de reprendre l’initiative pour assurer la suprématie américaine dans l’espace.

    C’est dans ce contexte que le locataire de la Maison-Blanche réagit. Il ordonne le regroupement de tous les organes militaires et civils gouvernementaux dans une seule agence chargée de la recherche spatiale américaine. C’est ainsi qu’est née la NASA le 29 juillet 1958

    … et bâtie en partie dans l’ombre d’un missile de guerre nazi

    Dès ses débuts, le personnel de la NASA est exceptionnellement qualifié. Parmi ceux-ci, on trouve un certain Wernher von Braun.

    Wernher von Braun? Ce nom est celui d’un des meilleurs ingénieurs aéronautiques allemands du 20e siècle. Mais ce nom en fait frémir plus d'un.

    Dans les années 1930 et au début des années 1940, von Braun est un des principaux responsables des programmes balistiques de l’Allemagne nazie.

    En 1942, un des missiles qu’il a conçus, le V2, est utilisé contre les villes des pays alliés, notamment britanniques. Les bombardements de V2, le « blitz », blessent et tuent des milliers de civils.

    Après la défaite de l’Allemagne nazie, von Braun est récupéré par les forces armées américaines lors de l’opération Paperclip (opération Trombone, en français). C’est ainsi qu’il intègre le programme de recherche balistique américain. Dès 1958, les travaux de von Braun donnent une importante impulsion aux ambitions spatiales de la NASA.

    Atomes et galaxies, 10 novembre 1965

    Nos archives possèdent un document d’exception : une entrevue en français accordée par Wernher von Braun à l’émission Atomes et galaxies et au journaliste Pierre Dumas.

    La diffusion de l’entretien s’est faite le 10 novembre 1965. Von Braun y parle de ses travaux sur la fusée A4 (autre nom de la V2) qui a inspiré de nombreuses innovations de la NASA.

    Cette fusée A4, avec une poussée de 35 000 livres, atteint une vitesse maximum de 3000 milles à l’heure et sa trajectoire balistique atteint un apogée de presque 55 milles. Par conséquent, la fusée A4, dont le nom a été plus tard changé en celui de V2, a ouvert la voie à l’exploration de l’espace

    Wernher von Braun

    Baliser la route des étoiles

    En 1968, la NASA souffle ses dix bougies. La télévision de Radio-Canada prend acte de cet anniversaire en proposant le 24 décembre 1968, à l’émission Camera 68, une édition spéciale sur ses exploits.

    Camera 68, 24 décembre 1968

    Animée par Henri Bergeron, l’émission retrace avec Marcel Sicotte, passionné d’astronautique et directeur de l’école Saint-Martin de Ville Laval, les principales réalisations de l’agence.

    L'exposé de Marcel Sicotte s'appuie sur des images fournies par la NASA. Plusieurs de ces images ont notamment été prises durant la mission Friendship 7 de John Glenn, le premier astronaute américain à avoir effectué un vol en orbite autour de la Terre en 1962.

    Ce sont là quelques éléments qui montrent l’importance de la NASA dans la conquête de l’espace. Ses dix premières années ont surtout servi à baliser le chemin du cosmos.

    Mais dès sa onzième année d’existence, la NASA se lance vers le chemin des étoiles. Des astronautes américains fouleront le sol de notre bonne vieille Lune.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Science