•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les algues bleues peuvent être nocives pour les humains

Le fleuve Saint-Jean.

Malgré son allure paisible et cristalline, le fleuve Saint-Jean est sujet aux efflorescences d'algues toxiques.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Les algues bleu-vert constituent un certain risque pour les humains, selon Janice Lawrence qui étudie les cyanobactéries à l'Université du Nouveau-Brunswick. Son avertissement survient après la mort de trois chiens qui s'étaient baignés dans le fleuve Saint-Jean.

Chez les humains, les algues bleues peuvent causer des irritations de la peau, des maux de tête, des vomissements et de la diarrhée.

Même si l’eau n’a pas une apparence bleutée ou verdâtre, il peut y avoir des toxines et des bactéries, souligne Janice Lawrence.

Les toxines auraient un effet similaire à celui de tout vertébré qui y est exposé.

Janice Lawrence de l'Université du Nouveau-Brunswick

Il faut éviter de boire l’eau. Cela peut se faire de façon inconsciente en nageant, surtout chez les jeunes enfants, explique-t-elle.

Une floraison d'algues bleues montrée par des chercheurs canadiens. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une floraison d'algues bleues montrée par des chercheurs canadiens.

Photo : University of Alberta

Éviter la baignade

Elle conseille à tout le monde d’éviter de se baigner dans le fleuve, en particulier en aval du barrage de Mactaquac dans la région de Fredericton, jusqu’à ce que la lumière soit faite sur les mortalités canines.

Ces derniers jours, trois chiens sont morts subitement après s’être baignés dans le fleuve Saint-Jean. Si les raisons de ces décès ne sont pas encore connues, plusieurs éléments indiquent qu’une intoxication aux algues bleues est en cause.

Pour l'instant, il n'y a pas de raisons de courir un risque, ajoute Janice Lawrence.

Le ministère de la Santé est actuellement en train d’effectuer une batterie de tests à l’endroit où les chiens sont morts pour déterminer s’il y a un risque pour les humains.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Faune et flore