•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario demande 200 M$ à Ottawa pour l'accueil des demandeurs d'asile

Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires de l'Ontario et Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration du Canada

Lisa MacLeod, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires de l'Ontario et Ahmed Hussen, ministre de l'Immigration du Canada

Photo : La Presse canadienne

La Presse canadienne

Le gouvernement de l'Ontario a officiellement demandé à Ottawa, jeudi, des compensations de 200 millions $ pour l'accueil des demandeurs d'asile qui sont entrés au Canada en provenance des États-Unis et qui ont choisi de s'installer en Ontario.

Jusqu'ici, le gouvernement fédéral a offert 50 millions $ en compensation aux trois provinces concernées, soit 36 millions $ pour le Québec, 11 millions $ pour l'Ontario et 3 millions $ pour le Manitoba.

La ministre ontarienne des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires a écrit une lettre à son homologue fédéral, dans laquelle elle exprime sa préoccupation face aux efforts déployés jusqu'ici par Ottawa pour gérer le problème du franchissement illégal de la frontière.

Dans sa lettre, Lisa MacLeod, qui est également responsable de l'immigration - ce ministère a disparu sous Doug Ford -, écrit que depuis plus d'un an, l'Ontario s'efforce de soutenir ces personnes qui ont franchi illégalement la frontière, et que l'approche du gouvernement libéral met aujourd'hui à rude épreuve la patience et la générosité des Ontariens.

La lettre est adressée au ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, mais aussi au ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, de même qu'au responsable du tout nouveau ministère de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, Bill Blair.

Mme MacLeod plaide que le soutien fédéral a été inadéquat jusqu'ici pour répondre aux besoins actuels et futurs posés par cette crise des demandeurs d'asile en Ontario.

Elle demande à M. Duclos de considérer la lettre comme une requête formelle de compensation directe et complète pour les coûts liés au soutien accordé aux illégaux par le gouvernement provincial et les municipalités de l'Ontario.

Politique fédérale

Société