•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le bleuet, le fruit de la passion du Saguenay-Lac-Saint-Jean

    Gros plan sur des bleuets attachés à des bouts de bois.
    Le bleuet est devenu avec le temps un symbole pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Photo: Radio-Canada / Reportage de l'émission Reflets d’un pays du 14 septembre 1977
    Radio-Canada

    On peut les manger dans des tartes, trempés dans le chocolat ou au naturel; certains en font du vin. Il y a tant de choses à faire avec le petit fruit bleu du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La cueillette du bleuet sauvage fait partie de la culture de la région depuis des décennies, et l'engouement ne tarit pas. Suivez en archives le parcours du bleuet, de la cueillette jusqu'à sa célébration au Festival annuel de Mistassini.

    Ces images de la cueillette de bleuets sauvages sont présentées à l’émission L’actualité du 22 septembre 1957. On y voit des travailleurs saisonniers s’affairer dans les champs de bleuets de la région.

    Les petits fruits bleus sont ensuite traités en usine. La quantité produite est fort impressionnante.

    La récolte du bleuet sauvage se déroule de la mi-août à la mi-septembre. Dans le bois ou dans des bleuetières, en famille ou entre amis, les bleuets peuvent être ramassés à la main ou au peigne.

    Depuis longtemps, des gens venus de partout au Québec se déplacent au Saguenay-Lac-Saint-Jean dès le mois d’août pour y passer un mois à camper et à cueillir.

    C’est notamment le cas de ces deux femmes, rencontrées à l’émission Reflets d’un pays du 14 septembre 1977. Elles expliquent à l’animatrice Lison Hovington ce qui les a poussées à faire de la cueillette de bleuets une activité familiale.

    Avec leurs nombreux enfants, elles se sont installées à l’orée du bois. Chaque membre du groupe ramasse entre 2 et 3 boîtes par jour.

    Le petit fruit qui pousse en abondance est devenu avec le temps un symbole, un moteur de l'économie locale et une source de grande fierté pour les Saguenay-Jeannois. À un point tel qu’on les surnomme les Bleuets.

    En 1977, l'équipe de l'émission Reflet d'un pays se déplace pour la 17e édition du Festival du bleuet de Mistassini. Durant une dizaine de jours, le bleuet et ses dérivés sont mis en valeur.

    On y présente des recettes innovantes. Des concours sont organisés et il y en a pour tous les goûts : le plus gros bleuet, le plus beau casseau ou encore la meilleure tarte. Des dégustations sont organisées. On y essaie différents vins de bleuet et la tarte géante.

    La ville affiche fièrement sa couleur bleue pendant ces quelques jours festifs.

    On ne peut parler des bleuets du Saguenay-Lac-Saint-Jean sans mentionner les délicieuses petites douceurs des pères trappistes de Mistassini. Chaque année, depuis la fin des années 1950, pendant la saison de cueillette, les pères produisent leurs fameux bleuets enrobés de chocolat.

    Avec la saison de cueillette qui commence incessamment, les amateurs du petit fruit bleu saguenay-jeannois seront comblés.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Art de vivre