•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Propulser son savoir vers les étoiles

Les trois étudiants sont largement dépassés par leurs fusées.
Les fusées mesurent toutes plus de 3,7 mètres et ont différents diamètres. Photo: Radio-Canada / Martin Thibault

Une cinquantaine d'étudiants de Polytechnique Montréal partagent leur passion pour l'espace en développant, en construisant et en lançant des fusées.

La société technique Oronos a réalisé trois fusées cette année : du jamais vu pour l’équipe.

Fabriquer ces fusées, c’est un développement – de la conception au lancement – qui dure une année complète.

Christophe Absi, directeur général d'Oronos Polytechnique

Le fruit de leur travail a été mis à l’épreuve à l’occasion de la Spaceport America Cup, dans le désert du Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Cette compétition internationale accueille plus d’une centaine d’équipes de partout dans le monde.

Oronos a remporté cette année le prix d’innovation Dr Gil Moore pour sa fusée Prometheus, munie d’un moteur hybride avec un injecteur à vortex développé par les étudiants.

La fusée supersonique Cirrus a quant à elle atteint 30 000 pieds d’altitude lors de son lancement. Seule Valkyrie MkIII a raté de peu sa cible de 10 000 pieds.

Cette expérience d'ingénierie vise à favoriser et à promouvoir les connaissances futures en fuséologie.

À voir aussi :

Astronomie

Science