•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme hurle des insultes à des musulmans à Toronto

Photo d'un homme de dos qui fait face à trois hommes barbus.

La police enquête sur les insultes proférées par un homme (avant-plan) à l'endroit de musulmans à Toronto.

Photo : Facebook/Hasan Ahmed

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police à Toronto enquête après qu'un homme eut proféré, sans raison apparente, des insultes « racistes » à l'endroit d'une famille musulmane, près de l'embarcadère des traversiers, lundi dernier.

Avertissement : le contenu de cet article pourrait choquer certains internautes

Hasan Ahmed a filmé l'altercation, après avoir appelé la police face au comportement belliqueux de l'homme, dit-il.

Le Saskatchewanais était en visite à Toronto pour la première fois avec sa femme et ses deux enfants et attendait alors en file de pouvoir acheter des billets pour le traversier vers l'île Centre Island.

Dans la vidéo qu'il a publiée sur Facebook, on entend l’individu hurler ceci :

« Vous n’allez pas me dire quoi faire dans ma province. Vous ne me posez pas une c****e de question. C’est mon o***e de province. »

— Une citation de  Homme proférant des insultes

L’un des hommes musulmans qu’il insulte lui répond qu’il est né à Toronto. Une bousculade s'ensuit.

Avertissement : cette vidéo contient un langage vulgaire (en anglais)

Des visiteurs sous le choc

Hasan Ahmed, qui a filmé la vidéo, qualifie les insultes de « racistes ».

Il raconte que les événements ont bouleversé sa famille.

« Ma fille a 9 ans et mon fils a 12 ans. Nous sommes musulmans nous aussi. Ma femme et ma fille portent le voile et elles ont eu très peur. »

— Une citation de  Hasan Ahmed, auteur de la vidéo

Il ajoute toutefois ceci : Toronto est une ville merveilleuse et on ne laissera pas ces événements nous empêcher d'y revenir.

Les policiers ont discuté avec l’homme proférant les insultes, mais aucune accusation n’a été déposée contre lui pour l’instant.

L'enquête se poursuit.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !