•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Mexicains en renfort dans un restaurant de Québec

Six Mexicains ont été embauchés au restaurant Nouvelle-France, dans le Vieux-Québec.

Six Mexicains ont été embauchés au restaurant Nouvelle-France, dans le Vieux-Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un propriétaire de restaurant du Vieux-Québec s'est tourné vers le Mexique pour pallier la pénurie de main-d'œuvre. Six Mexicains ont été embauchés pour travailler dans les cuisines durant l'été.

Le propriétaire du restaurant Nouvelle-France, Kevin Quinn, a commencé à constater un problème de recrutement en 2016. L’année suivante a été « un désastre », souligne-t-il.

« Alors au mois de novembre 2017, on a commencé le processus d’engager des cuisiniers temporairement pour les 180 jours de l’été », explique-t-il.

L'entreprise a assumé les coûts pour faire venir au Québec les travailleurs. Une dépense nécessaire, selon le propriétaire. Le restaurant a dû fermer cinq jours au début de l'été, faute de personnel.

Recruter au Mexique

Il s’est d’ailleurs rendu dans une université du Mexique pour recruter ses travailleurs, qui sont tous originaires de Playa Del Carmen.

« On a rencontré une vingtaine de candidats, avec les notes de cours et les références qu’ils avaient », ajoute le restaurateur.

Le propriétaire du restaurant Nouvelle-France, Kevin Quinn
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le propriétaire du restaurant Nouvelle-France, Kevin Quinn

Photo : Radio-Canada

Les cuisiniers mexicains ont tous une formation universitaire de trois ans. L'intégration dans l'équipe s'est faite assez facilement, selon les autres membres du personnel.

« La beauté de l'affaire, c'est qu'ils ont une formation complète. Quand ils arrivent, la formation de base, tout ce qui est culinaire, on peut l'oublier, parce qu'ils l'ont », souligne Kevin Quinn.

Employés qualifiés

Le travail se fait dans un mélange d'anglais, de français et d'espagnol. Les Mexicains viennent tout juste d'arriver, mais ils impressionnent déjà le chef du restaurant.

« Normalement, quand je fais un nouveau restaurant, moi, ça me prend personnellement deux semaines avant de m'habituer et de connaître le menu. Il y en a qui m'ont surpris », affirme le chef cuisinier Vincent Carrier.

Le chef cuisinier Vincent Carrier
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef cuisinier Vincent Carrier

Photo : Radio-Canada

Les nouveaux arrivants disent apprécier leurs conditions de travail. Au Mexique, ils travaillent six jours par semaine, entre 11 et 12 heures par jour, pour un salaire d'environ 600 dollars par mois.

« L'une des choses qu'ils demandaient le plus, c'est qu'est-ce qu'ils allaient faire avec deux jours de congé. On les aide en masse pour ça et ils ont commencé à visiter la ville », indique le propriétaire du restaurant Kevin Quinn.

Les travailleurs mexicains seront dans la capitale jusqu'à la fin de l'automne. Le restaurant Nouvelle-France compte répéter l'expérience l'été prochain.

D’après un reportage de Jean-François Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !