•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSN questionne la fréquence des pénuries de médecins sur la Côte-Nord

Ville de Forestville

Ville de Forestville

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le vice-président du conseil central de la CSN sur la Côte-Nord secteur ouest, Sébastien Lebreux, se questionne sur les efforts faits par la direction du centre de santé pour éviter l'absence de médecins comme ce sera encore le cas plusieurs soirs cette semaine à l'urgence de Forestville.

Il n'y aura pas de médecin pendant les soirées et les nuits du 27 juillet au 2 août.

La CSN déplore que les problèmes de recrutement de médecins semblent plus fréquents, souligne Sébastien Lebreux

La CSN est très désappointée à cause que là on sait que c’est la deuxième fois que ça vise la Haute-Côte-Nord, indique Sébastien Lebreux. On a eu une fermeture du premier étage aux Escoumins il y a quelques mois.

Drapeau de la CSNAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Drapeau de la CSN

Photo : Radio-Canada / CBC

On déplore la situation en se disant : "Est-ce que les efforts sont réellement faits afin d’éviter cette situation?" Le PDG semble nous dire que oui, mais quand on essaye de chercher en profondeur, on ne peut pas chercher loin , lance Sébastien Lebreux.

Le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) de la Côte-Nord rappelle que cette situation est attribuable à la pénurie d'effectifs médicaux à Forestville.

Contrairement à la semaine dernière, le CISSS rappelle que le médecin qui travaille le jour est disponible sur appel le soir et la nuit pour des urgences majeures seulement.

Certains services sont toutefois offerts en soirée et la nuit par le personnel infirmier à l'urgence de Forestville.

Je trouve ça inadmissible, on se penserait sur une autre planète, s'insurge Roger Lafrance, un retraité de 70 ans et patient à Forestville. C’est sûr qu’on ne se sent pas en sécurité. C’est quoi l’affaire? Il y a des médecins au Québec, qu’ils en envoient à Forestville!

Les résidents de Forestville ont vécu une situation semblable sans de médecins à l’urgence de 18 h à 8 h du matin du 16 au 20 juillet.

Avec les informations de William Phoenix, François Robert et Olivier Roy-Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Santé publique