•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vacanciers partout en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine!

Des touristes se reposent près de la promenade de Percé.
Les touristes affluent le long de la promenade de Percé. Photo: Radio-Canada / William Bastille-Denis
Radio-Canada

Les régions de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine se dirigent vers une autre saison touristique exceptionnelle. Bien que le mois de juillet ne soit pas encore terminé, on parle déjà d'un départ canon dans l'archipel madelinot et de hausses notables d'achalandage dans la plupart des secteurs gaspésiens. Seule exception : la Haute-Gaspésie où les touristes se sont quelque peu fait attendre avant la mi-juillet.

Un texte de Brigitte Dubé avec les informations d'Isabelle Larose

À Carleton-sur-Mer, le camping municipal affiche complet jusqu'au 5 août. Une hausse d'achalandage de 4 % permet de croire que le camping de 300 sites pourrait connaître un autre été record, comme c'est le cas chaque année depuis 2011.

Selon le maire, Mathieu Lapointe, les commerçants de la ville observent des hausses de fréquentation.

J'ai rencontré plusieurs commerçants et dans l'ensemble, c'est très positif pour la saison. Ils s'attendent encore une fois à une saison record au niveau de la restauration, de l'hébergement.

Mathieu Lapointe, maire de Carleton-sur-Mer

Toujours dans la Baie-des-Chaleurs, on note une augmentation de 10 % de l’achalandage au camping Beaubassin de Bonaventure et de 19 % au bureau touristique de Bonaventure.

Le Musée acadien du Québec à BonaventureLe Musée acadien du Québec à Bonaventure Photo : Dylan Page

Plus de touristes à Gaspé

À Gaspé, l'attraction Berceau du Canada connaît une hausse importante d'achalandage, pour sa troisième année d'activités. Déjà, plus de 13 500 personnes ont visité le site historique. Il s'agit d'une augmentation de 47 % par rapport à l'an dernier.

La directrice générale de Berceau du Canada, Laurie Isabelle Denis, croit que le temps clément et l'ajout d'activités expliquent ce bond de la fréquentation. C'est sûr qu'on a la programmation qui a été bonifiée, explique-t-elle, avec l'ajout du spectacle multimédia, cinq soirs par semaine. On a des présentations gratuites de Contes de Vents et Marées. C'est un spectacle qui met en valeur l'histoire de Gaspé.

Projection de nuit en plein air sur une place publique ou sont assis quelques spectateurs.Le spectacle multimédia Conte de vents et marées Photo : Christine B. Picard

Un peu plus tard en Haute-Gaspésie

En Haute-Gaspésie, on rapporte que le début de saison a été plus lent qu'en 2017, mais la deuxième moitié du mois de juillet s'avère très bonne.

La directrice de la chambre de commerce, Cassandra Lévesque, confirme que le mois de juin a été plus tranquille. Par contre, pour juillet, dit-elle, on rattrape le retard de l'année passée, avec les dernières journées, avec un très grand achalandage au bureau touristique.

Sentier du parc de la GaspésieSentier du parc de la Gaspésie Photo : Joane Bérubé


Même son de cloche du côté du musée Exploramer à Sainte-Anne-des-Monts. La directrice, Sandra Gauthier, parle de quelques centaines de visiteurs de moins en début de saison, mais d’un rattrapage marqué depuis les derniers jours.

Le 23 juillet, 466 personnes ont franchi les tourniquets d'Exploramer, précise-t-elle [...] Faut dire que les derniers jours de pluie pour les musées c'est toujours très bon.

Une saison excellente, semblable à 2017, à Percé

La chute de la rivière aux ÉmeraudesLa chute de la rivière aux Émeraudes, près de Percé, est de plus en plus populaire. Photo : courtoisie Marie Leblanc

À Percé, au bureau d'accueil touristique, l'achalandage est sensiblement le même que durant l'été 2017, qui a été une saison record.

La responsable de l'accueil et de la promotion touristique de Percé, Marie Leblanc, estime que la cure de jouvence qu'a subie le cœur du village incite les Gaspésiens à retourner visiter Percé et les environs.

La tyrolienne du Geoparc à PercéLa tyrolienne du Geoparc à Percé Photo : Radio-Canada

On voit vraiment un retour de notre clientèle locale et régionale dans le secteur du village de Percé, assure-t-elle. Il y a toutes les nouveautés aussi à Coin-du-Banc et le site de la rivière aux Émeraudes qui gagnent en popularité. C'est vraiment une très très belle saison et la température est aussi magnifique.

Mme Leblanc note aussi que l'achalandage lors du mois de juin a été très satisfaisant, notamment en raison des festivités régionales de la Saint-Jean-Baptiste et de l'Ultratrail Gaspesia 100.

Un départ hâtif aux Îles-de-la-Madeleine

De nombreux commerçants madelinots notent aussi des hausses de fréquentation. Le copropriétaire du resto-bar Les Pas perdus, Sébastien Cummings, observe que les touristes sont arrivés plus tôt qu'à l'habitude cette année.

Les maisons sont louées plus longtemps, les hôtels affichent complet, ça va vraiment bien! Je pense que ça va être une autre année record!

Sébastien Cummings, copropriétaire des Pas perdus
Butte de Cap-aux-Meules, à l'entrée des Îles-de-la-MadeleineButte de Cap-aux-Meules, à l'entrée des Îles-de-la-Madeleine Photo : Tourisme Îles de la Madeleine

L'été 2017 a été marqué par un achalandage exceptionnel aux Îles-de-la-Madeleine. La CTMA avait dû ajouter 26 traversées entre l'Île-du-Prince-Édouard et Cap-aux-Meules.

En Gaspésie, le secteur hôtelier avait terminé la saison avec des taux d'occupation jamais vus depuis 16 ans.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme