•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles lignes d'autocar pour les zones rurales de l’Alberta

Une femme parle depuis un podium, entourée de trois autres personnes qui la regardent.

La première ministre Rachel Notley pense que les services d'autocar sont essentiels à la vitalité des communautés rurales albertaines.

Photo : Radio-Canada / Justin Pennell

Radio-Canada

Deux nouvelles lignes d'autocar, l'une entre Lethbridge et Medicine Hat, et l'autre, dans le comté de Red Deer, entreront en service, a annoncé le gouvernement de l'Alberta.

« Améliorer les services de transport régionaux est une priorité absolue, a souligné la première ministre, Rachel Notley. [...] De nombreux Albertains sont contrariés par le manque de transports en commun dans les zones rurales et se sentent isolés. »

Ces deux nouvelles lignes, qui font partie d’un projet pilote, permettront à près de 40 000 personnes, selon le gouvernement, d'accéder enfin aux transports en commun.

Itinéraire des deux nouvelles lignes :

Le service d'autocar du sud de l’Alberta desservira les communautés suivantes : Redcliff, Seven Persons, Bow Island, Burdett, Grassy Lake, Purple Springs, Taber, Barnwell, Cranford et Coaldale.

Dans le comté de Red Deer, la nouvelle ligne de bus desservira Red Deer, Springbrook, Penhold et Innisfail.

Interrogée sur les conséquences du retrait annoncé des services de bus Greyhound, la première ministre a déclaré que cette question, qui touche toutes les provinces de l’Ouest, doit être traitée comme un problème national.

Elle espère donc que le gouvernement fédéral parviendra à convaincre Greyhound de reporter la date de fin de service. Cela donnerait plus de temps aux communautés pour trouver des solutions de remplacement, dit-elle.

Changer la vie des étudiants

Selon Al Kemmere, président des municipalités rurales de l’Alberta, la fin des services Greyhound signifie que les Albertains des zones rurales vont perdre un accès fiable à plusieurs services, dont la santé, mais aussi à leur famille, à leurs amis et même à leur lieu de travail.

Les étudiants du sud de la province sont aussi grandement touchés par le manque de transports en commun, a souligné M. Kemmere.

Parmi les 16 000 étudiants que comptent l’Université de Lethbridge et le Collège de Medicine Hat, 12 000 viennent de petites communautés qui se trouvent le long de la nouvelle ligne de bus, a dit Rachel Notley.

Ceux qui n’ont pas de voiture sont dans l’impossibilité d’aller rendre visite à leur famille et en souffrent beaucoup, a expliqué Beth Lewis, présidente de l’Association des étudiants du Collège de Medicine Hat. « La solitude est le problème numéro un des étudiants » , a-t-elle déclaré. Ce nouveau service de bus va leur donner des occasions qu’ils n’avaient pas avant, a-t-elle ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Transport en commun