•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « monde de merveilles » sous l’océan au large de la Colombie-Britannique

Une tête de pieuvre, avec un bout de ses tentacules, sortent d'une faille dans un rocher.

Cette pieuvre est l'une des centaines d'espèces que les chercheurs ont observées lors de leur expédition au large des côtes de la Colombie-Britannique.

Photo : Ocean Exploration Trust, Northeast Pacific Seamount Expedition Partners

Radio-Canada

Lors d'une expédition de 16 jours, une équipe de chercheurs a découvert des volcans sous-marins inexplorés, au large des côtes de la Colombie-Britannique, et pourrait même avoir découvert de nouvelles espèces.

L’équipe Northeast Pacific Seamount Expedition Partners, à bord du bateau Nautilus, a parcouru des yeux des fonds marins se trouvant à des milliers de mètres sous eux.

Deux véhicules sous-marins téléguidés ont exploré pour son compte des monts sous-marins, ces volcans actifs ou inactifs situés à des milliers de mètres sous la surface de l’eau, et la richesse qu’ils abritent. Les images filmées étaient transmises en direct sur les écrans des chercheurs.

un homme avec casque et veste de sauvetage contrôlen une grue qui descend dans la mer un véhicule sous-marin. Deux autres hommes regardent, on voit la mer à perte de vue.

Un véhicule téléguidé appelé Hercules est déployé depuis le Nautilus pour la première plongée de l'expédition.

Photo : Northeast Pacific Seamount Expedition Partners

« Nous étions rivés aux écrans. Nous plongions de 7 h à 19 h, et chaque excursion était différente », affirme Robert Rangeley, un des membres de l’équipe.

Plus de 150 spécimens recueillis

La mission était d’explorer trois monts sous-marins au large de l’archipel Haida Gwaii, dans le nord-ouest de la province, et un peu plus au sud, mais l’équipe en a découvert six de plus.

Plus de 150 spécimens d’espèces vivantes ont été recueillis pour des analyses génétiques. Robert Rangeley croit qu’il y a des espèces d’éponges et d’escargots de mer qui n’ont encore jamais été découvertes parmi ces spécimens.

C’était comme un monde de merveilles pour un biologiste.

Robert Rangeley

Des représentants de Pêches et Océans Canada, de la Première Nation de Haïda, d’Oceana Canada et d’Ocean Networks Canada faisaient partie de l’expédition.

Des écosystèmes peu connus

L’objectif de l’expédition était d’en apprendre plus sur ces écosystèmes uniques qui se trouvent à plus de 2 kilomètres sous la surface de l’eau et qui restent assez peu connus par la science.

un poisson en avant-plan, avec un poisson plat en arrière plan qui se confond avec les roches du fond.

Un flétan et des sébastes aux yeux jaunes.

Photo : Ocean Exploration Trust, Northeast Pacific Seamount Expedition Partners

Seul un faible pourcentage des monts sous-marins a été cartographié jusqu’à présent. Des chercheurs estiment que l’océan Pacifique en contient environ 50 000 qui s’élèvent à 1000 mètres ou plus.

La Colombie-Britannique présente un intérêt pour ces montagnes sous-marines. Environ 87 % des monts sous-marins connus du Canada se trouvent dans ce que les scientifiques appellent le Site d’intérêt extracôtier du Pacifique, au large de l’île de Vancouver.

Appel à la protection de ces monts sous-marins

En raison de la grande biodiversité que les chercheurs ont observée à cet endroit, Robert Rangeley souhaite que les monts sous-marins soient protégés de la pêche qui entre en contact avec les fonds marins et d’autres industries potentiellement destructrices.

Il affirme que l’équipe de chercheurs a trouvé des équipements de pêche perdus sur les pentes des monts sous-marins, tels que des lignes de pêches emmêlées sur le sol océanique.

« Autour du monde, les monts sous-marins ont été ciblés pour la pêche parce qu’ils constituent des milieux très productifs », explique-t-il.

Pendant l’expédition, les véhicules téléguidés ont aussi installé du matériel de surveillance pour voir comment l’écosystème se transforme à plus long terme.

Colombie-Britannique et Yukon

Faune marine