•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 40 ans du Conseil des arts de Hearst en quelques moments marquants

Des employés du Conseil des arts de Hearst.

Une partie de l'équipe d'employés du Conseil des arts de Hearst. De gauche à droite, Anne Fontaine, Chantal Ouellet, Valérie Picard et Christine Paul.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

Le Conseil des arts de Hearst célèbre 40 ans de promotion des arts et de la culture dans la région.

Un texte de Francis Bouchard

Depuis sa création en 1978, l’organisme a présenté une multitude de spectacles et d'activités culturelles.

Le Conseil des arts est encore un organisme fort. C'est en grande partie grâce à la participation de la population. Nous avons parfois cinq ou six cents personnes dans notre salle donc c'est vraiment grâce à eux qu'on est là.

Valérie Picard, directrice générale du Conseil des arts de Hearst
Du théâtre joué devant une salle.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Du théâtre à la Place des arts de Hearst.

Photo : Conseil des arts de Hearst

Voici quelques moments marquants de l'histoire de l’organisme :

Le 24 juillet 1978 : l’obtention d’une charte

Un comité administratif se réunissait depuis l’année précédente.

Un des dix membres du comité est l’ancien recteur de l’Université de Hearst, Raymond Tremblay.

Il dit que la création du Conseil des arts de Hearst découle du besoin d’avoir un organisme sans but lucratif qui pourrait demander des subventions pour l'organisation d’activités culturelles et aussi coordonner les activités présentées par différents groupes.

Depuis l’année de sa création, l’organisme compte sur au moins un employé à temps plein pour élaborer la programmation.

De 1978 à 1982, les premiers locaux de l’organisme seront au sous-sol du Collège universitaire de Hearst. Ils seront ensuite déménagés pour un bout de temps à l’église St-Paul.

1983 à 1990 : les locaux de la rue Edward

Des citoyens de Hearst, Raoul Vaillancourt et son épouse Alice, mettent à la disposition du Conseil des arts un bâtiment au 815 rue Edward pour l'ouverture d’une galerie d’art.

L’organisme établira aussi ses bureaux à l’endroit qui fut baptisé Galerie 815.

Les anciens locaux du Conseil des arts de Hearst.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancienne Galerie 815 du Conseil des arts de Hearst sur la rue Edward.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

1990 : nouveau déménagement

Le Conseil des arts de Hearst déménage ses bureaux et la Galerie 815 au nouveau Centre communautaire et culturel des Chevaliers de Colomb.

La majorité des spectacles sont maintenant présentés à cet endroit.

Fin des années 1990 et début des années 2000 : le Festival de l’humour de Hearst

Pendant environ dix ans, le Conseil des Arts de Hearst présente un festival d’humour d’envergure. Le festival s’étend sur quatre ou cinq jours. Il se veut un événement régional qui attire des visiteurs de plusieurs communautés du Nord.

Octobre 2010 : la Place des Arts

L’automne 2010 marque l’aboutissement d’un projet d’achat et de rénovation de plusieurs millions de dollars du centre communautaire et culturel, qui devient la Place des Arts de Hearst.

L'ouverture officielle de la Place des arts de Hearst en octobre 2010.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'inauguration de la Place des arts de Hearst en octobre 2010.

Photo : Conseil des arts de Hearst

En 2012, la salle de spectacle sera nommée en l'honneur de l'ancienne directrice générale, Lina Payeur, qui piloté le projet de la Place des Arts.

La Place des Arts de Hearst est le centre culturel de la communauté.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Place des Arts de Hearst.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Au fil des ans, le Conseil des arts de Hearst a accueilli des artistes de tous les genres, que ce soit des vedettes comme Ginette Reno ou Roch Voisine. Pour sa 40e saison, sa tête d’affiche est Claude Dubois.

Le Conseil des arts parraine aussi une troupe de théâtre communautaire. Il a offert des cours dans différents domaines et organise chaque été un camp artistique destiné aux jeunes.

Ce camp se tient dans le cadre du Festival Hearst sur les planches, visant à mettre en valeur le talent local.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Arts