•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook lancera son premier satellite pour offrir Internet aux régions sous-développées

 Le TESSS sur une fusée Falcon 9 rocket de SpaceX

Le premier satellite devrait être lancé en janvier 2019.

Photo : The Associated Press / SpaceX

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux ans après l'explosion de son premier satellite, Facebook travaille sur Athena, un nouveau satellite visant à fournir un accès Internet aux régions sous-développées en janvier 2019, a confirmé l'entreprise.

Le réseau social a confirmé à Wired qu’il développait bel et bien un réseau Internet satellitaire, mais n’a pas donné plus de détails.

Des médias spécialisés estiment que Facebook pourrait lancer des milliers de satellites de ce genre dans les prochaines années et que cette initiative lui permettra d’augmenter son nombre d’utilisateurs, qui a atteint 2 milliards en 2017.

Les satellites de Facebook devraient être placés en orbite basse, ce qui leur permettrait d’offrir des vitesses de transfert comparables à celles de la fibre optique ou d’Internet par câble.

Facebook contre SpaceX

Dans ce domaine, Facebook est en compétition avec SpaceX, qui a commencé à lancer des satellites en février dernier. SpaceX espère placer des milliers de ces satellites en orbite pour offrir une couverture optimale et une stabilité accrue à son réseau.

Facebook a d’ailleurs collaboré avec SpaceX en 2016. Cette dernière devait lancer un satellite pour le compte du réseau social, mais la fusée a explosé au sol durant un test.

La confirmation de Facebook au sujet d’Athena survient un mois après l’abandon par le réseau social d’Aquila, un projet similaire qui devait utiliser des drones autonomes pour connecter des régions éloignées à Internet.

Avec les informations de Wired, CNet, et Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !