•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les chirurgiens-dentistes réclament l'intervention de Philippe Couillard

Des femmes, qui portent des masques, des bonnets, des lunettes de protection, des gants et des tabliers, ont des outils dentaires dans leurs mains. Un homme est couché entre les deux femmes avec une bavette de papier sur lui.

Les chirurgiens-dentistes du Québec menacent de se retirer du régime public de soins dentaires.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À 48 heures de leur retrait de la Régie de l'assurance maladie du Québec, les chirurgiens-dentistes ont interpellé le premier ministre du Québec afin de faire avancer les négociations dans le dossier du régime public de soins dentaires.

L'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) a réfuté mardi, lors d'un point de presse, les récents propos tenus par le ministre de la Santé Gaétan Barrette, qui affirmait notamment que leurs demandes n'étaient pas claires et qu'ils négociaient de mauvaise foi.

L'ACDQ a réclamé l'intervention de Philippe Couillard dans le dossier.

« On demande au premier ministre de répondre aux multiples compromis que l'Association a faits », a déclaré le président de l'ACDQ, Serge Langlois, dénonçant du même souffle « l'immobilisme » et la « fermeté » du ministère de la Santé lors des discussions.

L'Association des chirurgiens dentistes du Québec a également réitéré sa menace du 5 juillet dernier, soit la désaffiliation en bloc du régime public de soins dentaires dès jeudi si le gouvernement et l'ACDQ n'arrivent pas à s'entendre.

Cette dissociation aurait pour conséquence de priver de soins dentaires gratuits les enfants de moins de 10 ans et les assistés sociaux. Ces derniers représentent plus de 600 000 personnes.

Un homme aux cheveux poivre et sel parle dans des micros. Il porte un veston et une blouse. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président de l'Association des chirurgiens-dentistes du Québec (ACDQ), Serge Langlois

Photo : Radio-Canada

Des négociations stagnantes

L'entente actuelle entre le gouvernement et l'ACDQ est échue depuis 2015.

Les demandes de l'ACDQ ont été déposées il y a 14 mois, dit-elle, ajoutant qu'elle était prête à négocier dès mai 2017. Le ministère de la Santé n'aurait toutefois répondu que 10 mois plus tard aux chirurgiens-dentistes.

Depuis, 11 rencontres ont eu lieu.

Les pourparlers stagnent toutefois en raison, notamment, des frais d'exploitation des cabinets dentaires. L'ACDQ estime que le ministre de la Santé renie un principe reconnu depuis 20 ans.

Les chirurgiens-dentistes ne sont par ailleurs pas les premiers à menacer de quitter la RAMQ, puisque les optométristes l'avaient fait eux aussi cet hiver. Un arrêt ministériel, qui est contesté devant les tribunaux, les a toutefois empêchés de le faire.

Gaétan Barrette a par ailleurs soutenu dans un point de presse, mardi, à Brossard, que le conflit avec les optométristes s’était résolu sans « coupures de services » et sans « désaffiliation ».

Il croit que le dossier des chirurgiens-dentistes pourra lui aussi se régler rapidement.

« On peut aller vite. On peut conclure. Je suis prêt à faire un blitz. On peut commencer ce soir, mais ça doit commencer par un sujet : la liste priorisée. »

— Une citation de  Gaétan Barrette, ministre de la Santé

« Ce n’est pas nécessaire, dans cette négociation-là, de menacer qui que ce soit, de demander de me remplacer ou autre chose, a-t-il ajouté. Il suffit, à cette étape-ci de la négociation, de se présenter à la table avec une liste complète finale et priorisée, comme on le fait dans toutes les négociations. »

Gaétan Barrette a par ailleurs déploré que la campagne électorale soit utilisée pour forcer la main du gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !