•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Quand Mars se découvre à la Terre

    L'animatrice Josée Thibeault présente un reportage sur la dernière «opposition périhélique» survenue entre la Terre et Mars le 28 août 2003.   À l'arrière de l'animatrice se trouve une mortaise de la planète Mars.

    La Terre et Mars se trouvent à une distance minimale, ce qui permet d'intensifier l'exploration scientifique sur la planète rouge.

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Les amateurs d'astronomie ont sorti leurs télescopes pour observer un événement à la fois rare et impressionnant. Notre voisine, la planète Mars, nous donnera un spectacle exceptionnel à partir du 27 juillet. Nous avons fouillé dans nos archives pour voir comment a évolué la compréhension de la nature de celle qui nous visite.

    Rapprochement entre la Terre et Mars

    À la fin juillet, deux phénomènes se conjuguent pour qu'on puisse observer Mars comme rarement on a pu le faire depuis la Terre.

    Le 27 juillet, notre voisine atteindra ce qu’on appelle sa position « d’opposition » dans le ciel. Son orbite sera alors alignée avec celle de la Terre par rapport au Soleil. Ce phénomène se produit relativement fréquemment. Il revient tous les 26 mois.

    Mais ce qui rend cette orbite « d’opposition » si particulière, c’est qu’elle constitue ce qu’on appelle une « opposition périhélique ». C’est un événement beaucoup plus rare, car ce type d’opposition ne se produit que tous les 15 ans.

    Une « opposition périhélique » se présente quand les orbites de la Terre et de Mars s’alignent parfaitement par rapport au Soleil. L'écartement entre les deux astres est alors réduit au minimum.

    Le 31 juillet 2018, la distance entre Mars et la Terre atteindra 55,6 millions de kilomètres. La distance moyenne entre la Terre et Mars totalise plus ou moins 225 millions de kilomètres.

    Le 28 août 2003, lors de la dernière « opposition périhélique », Mars s’était approchée à 55,6 millions de kilomètres de la Terre. C’était le contact le moins éloigné des deux planètes depuis au moins 60 000 ans.

    Téléjournal, 26 août 2003

    Le 26 août 2003, la journaliste Danielle Levasseur a présenté un reportage au Téléjournal animé par Josée Thibeault. Comme le souligne la journaliste, la communauté scientifique s'active pour préciser le portrait de la planète rouge.

    L'Observatoire naval américain, situé à Washington, profite de ce rapprochement pour observer Mars. On peut voir sur les images transmises par ordinateur la calotte polaire sud et des taches noires identifiées comme des volcans.

    Danielle Levasseur

    Une voisine qui dévoile ses secrets

    En 2003, l'histoire de l'exploration de Mars est déjà vieille de plus de 35  ans.

    En août et septembre 1975, l'Agence américaine d'exploration spatiale, la NASA, lance les sondes Viking I et II vers Mars.

    Le 28 mai 1976, l’émission Science réalité présente un long reportage préparé par Joël Le Bigot. Ce dernier montre les divers paysages qui composeraient, selon les analyses des photographies renvoyées sur Terre par les deux sondes, la surface martienne.

    Le journaliste discute aussi avec des scientifiques américains des formes de vie que pourrait abriter la planète Mars.

    Science réalité, 28 mai 1976

    De la vie sur Mars?

    La question de savoir si Mars abrite des formes de vie est l'une des plus importantes qui préoccupe la communauté scientifique. Pour abriter la vie, il doit y avoir sur Mars certains éléments essentiels à son développement. L'eau est un de ces éléments.

    Plusieurs expéditions ont dû être menées pour confirmer la présence du précieux liquide sur Mars. La quête a été longue et constituée de multiples étapes.

    On a tout d'abord confirmé qu'il y avait déjà eu de l'eau sur Mars. Puis on y a découvert de la glace. En juillet 2010, des photographies prises d’un cratère situé exactement à l’équateur confirment que de l’eau liquide a déjà coulé sur Mars.

    Téléjournal Grand Montréal, 28 septembre 2015

    Le 28 septembre 2015, la NASA nous apprend qu’elle a détecté que de l’eau salée sous forme liquide coule à la surface de Mars. La nouvelle est reprise par le Téléjournal animé par Patrice Roy qui présente un reportage de journaliste Normand Grondin sur cette découverte.

    La présence d'eau sous forme liquide, même s'il s'agit d'eau extrêmement salée, signifie qu'il y a peut-être des organismes vivants sur Mars.

    Un officiel de la NASA

    Apprendrons-nous bientôt que nous avons des voisins à plusieurs millions de kilomètres de distance? Les paris sont ouverts.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Science