•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme arrêté sur la colline du Parlement pendant la relève de la garde

Cérémonie après le changement de la garde sur la colline parlementaire à Ottawa le 24 juin dernier.

Cérémonie après le changement de la garde, le 24 juin.

Photo : The Canadian Press / Justin Tang

Radio-Canada

Un homme a été arrêté lundi à 10 h 15 à la suite d'une agression pendant la cérémonie de relève de la garde sur la colline du Parlement, à Ottawa.

L'homme de 24 ans, nommé Jesse Mooney, a été arrêté et personne n'a été blessé, selon les Forces canadiennes.

« Grâce à la réaction rapide de nos soldats, de la Gendarmerie royale du Canada et du Service de protection parlementaire, la menace potentielle a été identifiée et neutralisée », a fait savoir la Défense nationale.

M. Mooney est accusé d'agression et de manquement aux conditions d'une ordonnance de probation, a rapporté le Service de police d'Ottawa, qui a été chargé de l'enquête. Il doit comparaître mardi.

Selon un témoin qui a filmé l'arrestation, Michel Harvey, le suspect serait passé par-dessus la corde qui maintient la foule à l'écart. Il se serait dirigé en criant vers un agent du Service de protection parlementaire (SPP). C'est à ce moment que plusieurs membres des forces de l'ordre l'auraient maîtrisé. Il aurait résisté à son arrestation en continuant de crier.

Le SPP mentionne qu'« un petit couteau de poche a été retrouvé à proximité du suspect après son arrestation ».

La cérémonie de relève de la garde a lieu presque tous les matins sur la colline du Parlement du 24 juin au 24 août. La garde est constituée principalement de réservistes des Forces canadiennes.

Ses membres assurent notamment la protection de la résidence officielle du gouverneur général du Canada et, symboliquement, du Monument commémoratif de la guerre. C'est à cet endroit que le caporal Nathan Cirillo a été tué par balles en octobre 2014 par Michael Zehaf-Bibeau. La sécurité sur la colline du Parlement avait été accrue après cet événement.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Justice et faits divers