•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aire de jeu bouscule les idées reçues à Calgary

Un groupe d'enfants joue sur la plateforme qu'ils ont bâtie à l'aide de pneus, de planches de bois et de structures en plastique.

Dans ce terrain de jeu non structuré, les enfants peuvent construire et déconstruire leur environnement en laissant libre cours à leur imagination.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au terrain d'aventure mobile de Calgary, les enfants ne s'amusent pas sur des toboggans ou des balançoires, mais avec des pneus, des bidons, une vieille baignoire ou des outils. Incursion dans cet espace de jeu atypique qui fait éclater la bulle du tout sécuritaire.

Un texte de Nafi Alibert.

Un petit garçon porte un pneu qui semble un peu lourd pour ses petits bras.

Dylan s'attèle à la tâche.

Photo : Radio-Canada

Avec ses petits muscles, Dylan réussit à faire rouler le vieux pneu qui vient apporter la touche finale au vaisseau spatial qu’il est en train de construire. Un vaisseau spatial assemblé à l’aide de tubes en plastiques, de morceaux de plexiglas récupérés... et d’une bonne dose d’imagination.

En se débrouillant, les enfants explorent leur créativité et sortent de leur environnement hypersécuritaire tout en se confrontant à une certaine prise de risques, explique Julie Guimond, chargée de projet à la Ville de Calgary.

Des planches de bois par ici, des seaux de peintures récupérés par là : la semaine dernière, ce terrain d’aventures a donné des allures d’atelier de bric-à-brac à ciel ouvert à la portion du parc Prairie Winds où il s’est installé.

Des planches de bois, des pneus empilés, des cordes et une caisse en plastique constituent le décor de ce terrain d'aventure mobile.

À mille lieues des normes sécuritaires et des interdits des aires de jeu conventionnelles, des enfants ont bâti de leurs propres mains cette structure audacieuse.

Photo : Radio-Canada

Une flopée d’enfants y bidouillent avec du carton, tripatouillent la terre ou bricolent dans leur coin en s’inventant un monde qu’ils remodèlent en fonction de leurs histoires.

« C’est vraiment plus amusant ici, trouve Hayley. On a le droit de faire plus de choses que dans les autres aires de jeu. » Du haut de ses 7 ans, elle découvre le terrain d’aventure de Calgary, qui se déplace de parc en parc pour le troisième été consécutif.

Prendre le risque de s’amuser

Un peu plus loin, un autre groupe d’enfants enfilent des gants et s’emparent d’une scie bien aiguisée. Ils s’apprêtent à couper un morceau de bois sous la supervision d’un des moniteurs qui encadrent l’activité.

Un enfant nettoie une scie bien tranchante pour que son ami puisse scier un morceau de bois.

Selon Julie Guimond, les petits citadins « surprotégés» ont besoin de se confronter au risque pour mieux appréhender le danger, tout en s'amusant en groupe pour développer leur sociabilité.

Photo : Radio-Canada

« Nous avons [instinctivement] peur qu’ils se blessent, mais les enfants peuvent s’amuser tout en prenant des risques. Ils testent leurs limites qu’ils savent identifier par eux-mêmes », explique Julie Guimond.

Ce concept de jeu non structuré est né il y a des dizaines d’années en Europe. Il revient en force pour que les enfants puissent renouer avec une forme de jeu libre.

Assise à l’écart avec d’autres parents, Courtney Jajic n’est pas préoccupée de voir sa fille, Hayley, se familiariser avec une visseuse manuelle. Elle se réjouit de l’initiative.

« Ça me rappelle mon enfance où je jouais souvent avec les objets qui traînaient dans la cour de mon grand-père », dit-elle avec nostalgie.

Une petite fille aux cheveux noirs dessine avec un crayon-feutre sur une structure en plastique orange.

Pas de panneau d'interdiction ici pour Sara, 3 ans, qui peut s'adonner à une de ses activités préférées: gribouiller sur les objets avec un marqueur

Photo : Radio-Canada

Ce terrain d’aventure qui bouscule les idées reçues vise aussi à lutter contre la sédentarité des enfants d’aujourd’hui, qui passent trop de temps entre quatre murs

« Je suis heureuse de les voir s’amuser loin des écrans et des gadgets. Ils sont en train de jouer avec des choses qui n’ont l’air de rien, mais ils expérimentent et explorent par eux-mêmes », s’enthousiasme Amber, une autre mère de famille.

Après le parc Prairie Winds, ce terrain d'aventure gratuit s'est installé cette semaine au parc McKenzie Towne, dans le sud-est de Calgary. La Ville organisera un « terrain d’aventure titanesque », plus grand que les autres, le 1er août pour célébrer la Journée nationale du jeu.

Alberta

Sports et loisirs