•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vente en gros : la construction en hausse, l'automobile en baisse

Du bois-d'oeuvre prêt à être exporté à la scierie de J.D. Irving à Saint-Léonard (N.-B.).
Du bois-d'oeuvre prêt à être exporté à la scierie de J.D. Irving à Saint-Léonard (N.-B.). Photo: Radio-Canada / Nicolas Steinbach
La Presse canadienne

Les ventes en gros ont augmenté de 1,2 % pour atteindre un niveau record de 63,7 milliards de dollars en mai, a indiqué lundi Statistique Canada. Des augmentations ont été enregistrées dans quatre des sept sous-secteurs, lesquels représentent environ 50 % du total des ventes en gros.

Les sous-secteurs des produits divers, des matériaux et fournitures de construction et des produits agricoles ont contribué le plus aux hausses enregistrées en mai, tandis que le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a affiché la baisse la plus marquée.

Exprimées en volume, les ventes en gros ont connu une croissance de 1,3 %.

Les ventes en gros ont augmenté dans huit provinces en mai, celles-ci étant à l'origine de 49 % du total des ventes en gros au Canada. Les augmentations sont attribuables aux ventes plus élevées dans les provinces de l'Ouest. En dollars, ce sont les ventes de l'Alberta qui ont contribué le plus à la hausse, et elles ont plus que contrebalancé la baisse déclarée en Ontario.

En Nouvelle-Écosse, les ventes ont augmenté de 9 % pour atteindre 962,3 millions de dollars, en raison des hausses enregistrées dans le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac (+38,8 %).

L'Ontario a affiché sa deuxième baisse mensuelle d'affilée en mai, les ventes y ayant diminué de 0,9 % pour s'établir à 32,1 milliards de dollars.

Économie