•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record de chaleur : rêve des vacanciers et cauchemar des pompiers

Une image séparée en deux. À gauche, on voit un lac avec, en arrière-plan, une montagne dont la forêt brûle. À droite, deux enfants sont assis sur un tronc d'arbre sous un parasol sur une plage devant un plan d'eau.

Alors que les vacanciers profiteront du beau temps pour explorer les plages de Vancouver, les pompiers craignent que la chaleur et l'absence de pluie ne relancent les feux de forêt.

Photo : Radio-Canada / et Stockwell Day/Twitter (à gauche)

Radio-Canada

Environnement Canada prévoit des températures plutôt élevées pour le reste du mois de juillet pour la côte sud de la Colombie-Britannique, ce qui pourrait conduire à l'établissement de nouveaux records. Si la population s'en réjouit, les pompiers craignent le pire.

Selon le météorologue Matt Loney, d’Environnement Canada, un mercure élevé est normal à cette période de l’année, mais l’étirement de la période chaude de la fin du mois de juillet « tend à fracasser les records ».

Le mercure dépassera 25 degrés et pourrait frôler les 30 degrés sur la côte, alors qu’il les dépassera à l’intérieur des terres, Environnement Canada ne prévoyant pas de précipitations abondantes.

Parallèlement, une masse d’air humide empêchera les températures de descendre sous les 15 à 17 degrés, la nuit, précise M. Loney.

Difficile pour les pompiers

Le temps chaud et l’absence de pluie pourraient nuire au travail des pompiers qui ont lutté toute la fin de semaine contre les feux de forêt dans le centre de l’Okanagan.

Si tous les ordres d’évacuations ont été levés et qu'un brûlage contrôlé a pu être mené grâce aux températures plus fraîches et à la quasi-absence de vent, la situation pourrait changer rapidement, affirme BC Wildfire.

Près de 1000 propriétés sont toujours sous alerte d’évacuation alors que 14 feux sont actifs dans le centre de l’Okanagan.

Agréable pour les vacanciers

Le plaisir des baigneurs fait toutefois contrepoids à l'inquiétude des pompiers. Les usagers des plages de Vancouver interrogés dimanche se réjouissent de l’ensoleillement et des températures élevées.

« J’aime ça! Spécialement sur la plage, c’est merveilleux », s’exclame Mohsen Rowshanaei, qui n’entend pas se plaindre tant que le mercure reste en dessous de 40 degrés.

De son côté, Rasul Vays aime la chaleur, mais il continue de s’y habituer. Arrivé de Moscou il y a 11 ans, il raconte que, pour lui, « 20 degrés c’est déjà super chaud ».

Colombie-Britannique et Yukon

Conditions météorologiques