•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec 28 feux de forêt non maîtrisés, le Nord-Est ontarien reçoit de l'aide de partout en Amérique du Nord

De la fumée qui se dégage d'un incendie de forêt au bord de la rivière Key.
DeanKim Hancock, un résident de Sudbury a pris cette photo de la fumée que dégage un incendie de forêt au bord de la rivière Key samedi. Photo: Avec la permission de DeanKim Hancock
Radio-Canada

Alors que des feux de forêt font toujours rage dans le Nord-Est ontarien, les pompiers forestiers de la province attendent dimanche de nouveaux renforts de l'Alberta et de la Saskatchewan en plus de ceux déjà sur place.

Selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario, 21 personnes de la Saskatchewan et 59 personnes de l'Alberta sont attendues dimanche dans le Nord-Est.

Ces deux provinces ont déjà fourni des dizaines de pompiers forestiers ainsi que de l'équipement à l'Ontario.

La Colombie-Britannique, qui lutte aussi contre des feux de forêt, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Edouard, Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que les Territoires du Nord-Ouest ont fait de même.

Le ministère a par ailleurs indiqué par communiqué, dimanche après-midi, que 63 feux de forêt brûlent dans le nord et le nord-est de la province, dont 28 sont hors de contrôle.

L'aide vient également des États-Unis et du Mexique. Le Minnesota a fourni deux membres du personnel de soutien et une équipe de pompiers forestiers de 20 personnes, et le Wisconsin a envoyé une équipe de 8 pompiers forestiers. À Sudbury, 104 personnes sont arrivées samedi du Mexique et devaient rejoindre dimanche les pompiers qui combattent déjà plusieurs incendies du Nord-Est.

Selon Isabelle Chenard, agente d'information pour le Nord-Est de l'Ontario au ministère, le nombre de feux de forêt et la quantité d'hectares brûlés est déjà bien au delà des moyennes.

Selon Mme Chenard :

en date du 21 juillet 2018, il y avait :
- 775 feux de forêt
- 181 000 hectares de brûlés

en date du 21 juillet 2017, il y avait :
- 181 feux
- 63 000 hectares de brûlés

Vis-à-vis à moyenne des 10 dernières années, 2018 représente :
300 feux de plus
80 000 hectares de plus de brûlés

Mme Chenard rappelle d'ailleurs aux gens « sur les cours d'eau où les avions tentent de s'approvisionner, c'est important de leur laisser de la place pour le faire de façon sécuritaire. Les avions-citerne ont besoin de beaucoup de place pour manoeuvrer », dit-elle.


DeanKim Hancock, un résident de Sudbury a publié sur Facebook ces images d'avions-citernes se ravitaillant dans la rivière Key samedi :


Samedi soir, il y avait 64 incendies de forêt actifs dans le Nord-Est ontarien, dont 7 nouveaux par rapport à la veille et 29 non maîtrisés, selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Plusieurs avis d'évacuation demeurent en vigueur dans la région de Killarney et du parc provincial de la Rivière-des-Français en raison du feu Parry Sound 33 qui s'étend sur une superficie de 48 km carrés.

Situation dans le Nord-Ouest

Dans le Nord-Ouest de l'Ontario, la situation semble moins préoccupante que la veille, alors que le ministère recensait samedi soir 76 feux actifs dans la région.

De 70 à 80 personnes vulnérables de la Première Nation de Wabaseemoong ont été évacuées en raison de la fumée causée par l’incendie de Kenora 71 qui se trouve à 26 km au nord de la communauté.

Elles ont été accueillies par la Première Nation de Rat Portage et devraient retourner à Wabaseemoong lorsque la qualité de l'air s'améliorera, précise le ministère.

Feux de forêt

Environnement