•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boko Haram tue 18 personnes et en enlève 10 autres au Tchad

Photo: AFP
Radio-Canada

Dix-huit personnes ont été tuées et 10 autres ont été enlevées jeudi soir dans l'ouest du Tchad, aux abords du lac Tchad. Les responsables du massacre sont des membres du groupe djihadiste Boko Haram, selon une source sécuritaire de l'Agence France Presse (AFP).

Les éléments de Boko Haram ont attaqué un village au sud de Daboua, une sous-préfecture du lac Tchad non loin du Niger, jeudi vers 21 h heure locale. Ils ont égorgé 18 personnes, en ont blessé deux autres, en plus d’enlever 10 femmes, selon la même source.

Samedi soir, l'armée nigérienne avait annoncé avoir tué « 10 terroristes ». Les soldats auraient repoussé les assaillants de Boko Haram qui menaient une attaque contre une de leurs positions jeudi soir, dans le sud-est du Niger.

Quatre pays, tous engagés dans la lutte contre Boko Haram, bordent le lac Tchad : le Cameroun, le Niger, le Nigera et le Tchad. La dernière grande attaque de Boko Haram du côté tchadien du lac Tchad remonte à mai 2018, quand 6 personnes, principalement des membres des forces de l'ordre, avaient été tuées dans la localité de Gabalami, non loin de Kinassarom, sur une île du lac.

Photo aérienne d'un lac avec de nombreuses îles sinueuses.Les quatre pays bordant le lac Tchad luttent contre Boko Haram. Photo : AFP/Getty Images / SIA KAMBOU

Le Tchad est moins touché par le groupe djihadiste que son voisin le Nigeria. On observe cependant une recrudescence des violences perpétrées par Boko Haram dans le pays depuis quelques mois, après une relative accalmie.

L'armée tchadienne opère au sein d'une Force multinationale mixte (FMM) avec d’autres nations africaines pour combattre Boko Haram. Avec des comités de vigilance locaux, elle tente de repousser les djihadistes qui ont commencé leur percée au Tchad en 2015.

Le groupe terroriste, originaire du Nigeria, frappe dans tous les pays de la région du lac Tchad, où il commet des attentats meurtriers et des attaques contre les forces de l'ordre, en plus d’enlever des jeunes filles.

Avec les informations de Agence France-Presse

Conflits armés

International