•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De faux employés de Kinder Morgan sur la colline du Parlement

Un manifestant en combinaison blanche discute avec un visiteur de la colline du Parlement.
Climate Justice Ottawa fait partie des groupes écologiques qui s'opposent au projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain. Photo: Radio-Canada / Yasmine Mehdi
Radio-Canada

À la veille d'une date butoir pour le projet Trans Mountain, l'opposition ne démord pas. Samedi avant-midi, des manifestants se sont rassemblés devant la colline du Parlement afin de tenter de dissuader une dernière fois le gouvernement d'acquérir l'oléoduc.

Un texte de Yasmine Mehdi

Déguisés en employés de Kinder Morgan, la quinzaine de manifestants ont gravi les marches du Parlement en transportant un oléoduc en plastique et une facture de 4,5 milliards de dollars. « Ici pour récolter l'argent des contribuables », pouvait-on lire sur une grande pancarte.

La mise en scène est symbolique, tout comme la date choisie pour la manifestation. En effet, c'est dimanche que le gouvernement fédéral confirmera s'il se portera acquéreur de l'oléoduc de Kinder Morgan, après s'être engagé en mai à le racheter si aucun investisseur ne se manifestait d'ici le 22 juillet.

On trouve ça aberrant que le gouvernement veuille utiliser des fonds publics pour un pipeline qui va à l'encontre des promesses faites pendant les élections.

Gabriel D'Astous, membre de Climate Justice Ottawa

Avec leurs déguisements et leurs affiches, les manifestants espèrent « rappeler à tout le monde que ça se passe demain, dire au gouvernement que même si le pipeline est en Colombie-Britannique, il y a du monde au Québec et en Ontario qui s'y oppose », a expliqué un membre de Climate Justice Ottawa, Gabriel D'Astous.

« Je suis en colère que le gouvernement Trudeau achète un pipeline avec l'argent des contribuables alors qu'on est en pleine crise climatique. C'est fou, j'ai des enfants, je pense à mes futurs petits-enfants et ça me brise le coeur », a ajouté une autre manifestante, Pat Taylor.

Une manifestante de dos lors d'une manifestation contre Kinder Morgan à Ottawa. Elle porte une combinaison blanche sur laquelle on peut lire « Kinder Morgan ». Une quinzaine de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement, samedi avant-midi à Ottawa. Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

D'autres manifestations à travers le pays

Jeudi matin, c'est à Montréal que des manifestants ont signifié leur opposition à l'expansion du pipeline Trans Moutain en escaladant le mât du stade olympique.

En Colombie-Britannique, des manifestants d'un camp anti-oléoduc se sont dits prêts à défier un ordre d'éviction remis par la Ville, et de nombreuses actions de désobéissance civile sont prévues.

Dans une déclaration écrite, l'attaché de presse du ministre canadien des Finances, Bill Morneau, a pour sa part rappelé que le projet Trans Mountain était « dans l'intérêt national [et qu'il] doit être réalisé ».

« Le processus transactionnel suit son cours, et le gouvernement collabore avec des investisseurs en vue d'un transfert éventuel du projet et ses actifs connexes à un ou à plus d'un nouveau propriétaire lorsque ce sera dans le meilleur intérêt des Canadiens », a déclaré Pierre-Olivier Herbert.

Ottawa-Gatineau

Société