•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une famille décimée par le naufrage d'un véhicule amphibie dans le Missouri

Le récit de Mélissa François.

Plus de la moitié des 17 personnes tuées lors du naufrage d'un véhicule amphibie sur le lac Table Rock dans le Missouri étaient membres d'une même famille originaire de l'Indiana. La famille Coleman a failli ne pas faire partie du voyage, mais elle s'est retrouvée dans le véhicule en raison d'une confusion à propos des billets.

Tracy Beck, présente sur les lieux du naufrage, a déclaré qu’elle se souvenait des Coleman dans la file d’attente. Après s’être arrêtés pour prendre une photo, ils se sont rendu compte qu’ils auraient dû embarquer ailleurs, avant d’être transférés dans une nouvelle embarcation.

Tia Coleman et son neveu sont les seuls rescapés de la famille de 11 personnes qui étaient montés à bord du bateau. Dans une entrevue à une chaîne de télévision de l’Indiana, elle raconte avoir perdu tous ses enfants.

« J’ai commencé à flotter. Je suis remontée à la surface. J’ai senti la température de l’eau passer de froid à chaud. J’ai vu un grand bateau qui était là. Je ne sais pas quelle sorte de bateau, mais il était gros. Et lorsque j’ai vu qu’ils jetaient des gilets de sauvetage j’ai dit : "Jésus, garde-moi, que je puisse retrouver mes enfants" », a dit Mme Coleman.

La rescapée a raconté que le capitaine leur a dit qu’ils n’avaient pas besoin de gilets de sauvetage et qu’au moment de l’accident « il était trop tard ».

Les 17 victimes :

  • Angela Coleman, 45 ans
  • Arya Coleman, 1 an
  • Belinda Coleman, 69 ans
  • Ervin Coleman, 76 ans
  • Evan Coleman, 7 ans
  • Glenn Coleman, 40 ans
  • Horace Coleman, 70 ans
  • Maxwell Coleman, 2 ans
  • Reece Coleman, 9 ans
  • William Asher, 69 ans
  • Rosemarie Hamann, 68 ans
  • Janice Bright, 63 ans
  • William Bright, 65 ans
  • Bob Williams, 73 ans
  • Leslie Dennison, 64 ans
  • Steve Smith, 53 ans
  • Lance Smith, 15 ans

Vendredi soir, 300 personnes se sont recueillies lors d'une veillée organisée dans le stationnement de l’entreprise Ride the Ducks, qui exploite les véhicules amphibies sur le lac Table Rock, ainsi que dans une église.

La mairesse de Branson, Karen Best, raconte que la ville est habituellement « pleine de sourires, mais aujourd'hui, nous avons mal et nous pleurons ».

Enquête en cours

Les enquêteurs de l’État du Missouri et du fédéral tentent de déterminer ce qui a mené le véhicule amphibie à sa perte.

Une évaluation initiale mettait en cause la violente tempête qui s’est abattue dans la région, mais la raison pour laquelle le véhicule s’est aventuré sur l’eau n’est pas claire, car des alertes avaient été émises par le service météorologique national de Springfield.

Deux personnes enlacées se recueillent. L'homme tient une bougie, la femme porte une rose.Une veillée a été organisée dans le stationnement de l’entreprise Ride the Ducks, qui exploite les véhicules amphibies sur le lac Table Rock. Photo : The Associated Press / Charlie Riedel

« Les véhicules amphibies sont des pièges qui tuent »

Connus pour se déplacer aussi bien dans l’eau que sur terre, les véhicules amphibies sont à l'origine de nombreux accidents ayant entraîné la mort de plus de 40 personnes depuis 1999.

« Les véhicules amphibies sont des pièges qui tuent », a dénoncé Andrew Duffy, un avocat dont la firme s’est occupée de litiges liés à deux accidents mortels à bord de ces véhicules.

« Ils ne sont pas faits pour l'eau ou la terre, parce qu'ils sont moitié voiture et moitié bateau », poursuit-il.

Ces bateaux ont été conçus à l’origine pour l’armée, notamment pour transporter des troupes et du matériel pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont plus tard été modifiés pour être utilisés comme véhicules de tourisme.

Avec les informations de Presse canadienne, et CBC

Accidents et catastrophes

International