•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négocier avec les Américains est « inutile », juge l'ayatollah Khamenei

Plan rapproché de l'ayatollah Khamenei qui parle dans un micro en levant la main.

L'ayatollah Ali Khamenei croit que l'Iran ne peut plus faire confiance aux États-Unis.

Photo : La Presse canadienne / AP/Gouvernement d'Iran

Agence France-Presse

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a estimé samedi que des négociations avec les États-Unis sur l'accord nucléaire seraient « inutiles », Washington ne respectant pas ses engagements, selon lui.

« Comme je l'ai déjà dit, nous ne pouvons pas faire confiance aux États-Unis pour leurs propos et leur signature, donc des négociations avec les États-Unis sont inutiles », a déclaré Khamenei lors d'une réunion de diplomates iraniens à Téhéran.

L'idée que les problèmes peuvent être résolus par des négociations ou des relations avec les États-Unis est une erreur majeure.

L'ayatollah Ali Khamenei

Après s'être retiré de l'accord historique de 2015, Washington est déterminé à accentuer la pression économique en réimposant des sanctions contre Téhéran à partir du mois d'août.

L'Union européenne, opposée à cette décision, a promis de trouver des moyens de maintenir ses liens commerciaux avec l'Iran, qui s'est engagé à ne pas se doter de l'arme atomique en échange de la levée des sanctions.

« Les négociations avec les Européens doivent continuer, mais nous ne devons pas attendre leur offre indéfiniment », a déclaré Khamenei.

Le président américain Donald Trump s'est dit ouvert à un nouvel accord qui couvrirait non seulement les installations nucléaires iraniennes, mais aussi son programme de missiles et ses interventions régionales, considérées comme une menace pour son allié israélien.

« Les États-Unis cherchent à revenir à la situation et à leur statut d'avant la révolution » islamique de 1979, a déclaré Khamenei, date jusqu'à laquelle les deux pays étaient de proches alliés.

Politique internationale

International