•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’odeur de pétrole à Unity provenait de déchets chimiques enfouis illégalement

Un panneau «Welcome to Unity» un jour d'été au soleil dans la municipalité.

Le site d'enfouissement de Tervita à Unity a accueilli des déchets pour lesquels il n'avait pas d'autorisation.

Photo : Google street view

Radio-Canada

La forte odeur dont se sont plaints les habitants d'Unity a été causée par un mélange de produits chimiques enterrés dans un site d'enfouissement exploité par l'entreprise Tervita, pour lequel elle n'avait pas d'autorisation. Il n'y a cependant aucun risque pour la santé, selon le ministère de l'Énergie et des Ressources de la Saskatchewan.

Ce sont des émanations gazeuses d'hydrocarbures pétroliers et de composés à base de soufre qui se sont répandues sur ce petit village du sud-ouest de la Saskatchewan, affirme le rapport d'enquête du ministère de l'Énergie et des Ressources de la Saskatchewan.

L'enquête a également permis de découvrir que le site, exploité par l’entreprise Tervita, contenait des types de déchets spécifiques, dont l'élimination n'avait pas été autorisée dans l'installation de Unity.

Dans la nuit du 2 janvier 2018, les résidents s'étaient plaints de migraines, de nausées, ainsi que de brûlures aux yeux et à la gorge.

Saskatchewan

Pollution