•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump enregistré à son insu par son avocat : il discutait d’un paiement à une playmate

Michael Cohen
L'enregistrement saisi par le FBI laisserait entendre Donald Trump et Michael Cohen discuter d'un paiement à l'ex-playmate Karen McDougal. Photo: Reuters / Brendan McDermid
Radio-Canada

L'avocat de longue date de Donald Trump Michael Cohen a secrètement enregistré une conversation avec ce dernier avant l'élection présidentielle, au cours de laquelle les deux hommes discutaient d'un paiement à une ancienne playmate, a rapporté vendredi le New York Times.

L’ancienne mannequin de Playboy Karen McDougal affirme avoir eu une relation de presque un an avec Donald Trump, peu de temps après que Melania Trump eut donné naissance à leur fils Barron. Mme McDougal a vendu son histoire au journal The National Enquirer pour 150 000 $ américains, mais elle n’a jamais été publiée.

Le FBI a saisi l’enregistrement plus tôt cette année lors d’une descente dans les bureaux de M. Cohen, indique le New York Times. La justice américaine enquête pour savoir si M. Cohen est intervenu pour payer des femmes par le passé, afin d’éviter de mettre le candidat Trump dans l'embarras à quelques mois de l’élection présidentielle.

Selon le New York Times, l’existence de cet enregistrement met en lumière les tactiques de M. Trump et de son entourage pour garder certains aspects de sa vie personnelle loin des projecteurs. Il met également de l’avant le « danger » politique et légal que constitue Michael Cohen pour le président s’il décide de collaborer avec les autorités.

Karen McDougal en 2010 à une fête du magazine Playboy.Karen McDougal en 2010 à une fête du magazine Playboy. Photo : Getty Images / Dimitrios Kambouris

S'il a été impliqué dans des affaires parfois douteuses d'immobilier et de permis de taxis jaunes, Michael Cohen s'est surtout rendu célèbre pour avoir payé, juste avant l'élection présidentielle de 2016, 130 000 $ à l'actrice porno Stormy Daniels en échange de son silence sur la relation sexuelle qu'elle dit avoir eue avec Trump en 2006.

Les procureurs tentent de déterminer s’il s’agit d’une violation à la loi sur les dépenses électorales.

Beaucoup pensent que Cohen pourrait, en cas d'inculpation, décider de coopérer avec les enquêteurs pour éviter une lourde peine et leur fournir des informations potentiellement compromettantes pour le président.

Personne ne sait exactement de quoi et quand pourrait être inculpé M. Cohen.

L’avocat actuel de M. Trump, l’ex-maire de New York Rudolph Giuliani, a confirmé au New York Times que M. Trump avait discuté d’un paiement, mais que celui-ci n’avait jamais été fait. Selon M. Giuliani, l’enregistrement démontre que M. Trump n’a rien fait de mal.

Michael Cohen a également reçu, après l'élection, quelque 500 000 $ d'une société d'investissement liée à l'oligarque russe Viktor Vekselberg, proche de Vladimir Poutine. Les laboratoires pharmaceutiques suisses Novartis lui ont aussi versé 1,2 million de dollars en espérant obtenir, grâce à lui, un accès à l'administration Trump.

Avec les informations de The New York Times

International