•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Interstellar Rodeo : un festival ouvert à l’équité et à la diversité

Une soirée à l'amphithéâtre Héritage au Interstellar Rodeo en 2017

Une soirée au Interstellar Rodeo en 2017

Photo : Christopher M Sturwold @skipisch

Radio-Canada

Le festival Interstellar Rodeo en est à sa septième année à l'amphithéâtre Héritage du parc Hawrelak à Edmonton. Cette année, le festival assure la parité des genres sur scène, en plus de compter pas moins du tiers de ses artistes issus des communautés autochtones.

Un texte de Michel Charron

La chanson actuelle est à l’honneur au festival, tout comme l’indie pop, le country, le bluegrass de même que la musique de danse électronique.

Depuis ses débuts, le festival aspirait à la parité des genres et l’a atteint pour la première fois cette année.

Plusieurs tendent vers la parité des genres dans l’industrie, le fameux 50/50 d’ici 2020. Et bien nous on a atteint cet objectif cette année!

Shauna de Cartier, productrice du festival Interstellar Rodeo

En tête d’affiche, on retrouve la chanteuse de réputation internationale Feist, originaire de Calgary, qui vient défendre son plus récent disque, Pleasure.

Dan Mangan, guitare entre les mains, au Interstellar Rodeo à Edmonton en 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dan Mangan au Interstellar Rodeo à Edmonton en 2017

Photo : Eric Kozakiewicz

Parmi les grands noms, on retrouve également Courtney Barnett, d’Australie, et Lisa Leblanc, d’Acadie.

Le festival propose d'explorer des sphères familières tout en nous permettant de faire des découvertes.

C’est ainsi que la jeune chanteuse Faouzia du Manitoba en sera à sa première présence. Âgée de 17 ans, elle a remporté le premier prix du concours Unsigned Only à Nashville contre six mille concurrents provenant de 100 pays, l’an dernier.

On aperçoit la chanteuse Serena Ryder sur la scène de l'amphithéâtre Héritage du festival Hawrelak à EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serena Ryder au Interstellar Rodeo en 2017 à Edmonton

Photo : Christopher M Sturwold @skipisch

Parmi les artistes les plus connus issus des Premières Nations, on pourra applaudir A Tribe Called Red, d’Ottawa.

Il y aura aussi Jay Gilday d’Edmonton, Celeigh Cardinal de la région de Rivière-la-Paix de même que Jesse Jam and the Flams, fruit du programme iHuman un organisme d’Edmonton qui vient en aide aux jeunes ayant vécu un traumatisme.

Des spectateurs lèvent leur verre au Interstellar Rodeo en 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des spectateurs au Interstellar Rodeo en 2017

Photo : Eric Kozakiewicz

C’est la maison de disques torontoise Six Shooters qui a lancé le festival afin de faire découvrir ses artistes en 2012.

Le nom Interstellar Rodeo provient des paroles de la chanson Cowboy de Luke Doucet du duo canadien Whitehorse, à l’époque où il faisait partie du groupe Veal.

Shauna de Cartier, productrice du festival Interstellar Rodeo

L’amphithéâtre Héritage du parc Hawrelak, où se déroule l’événement, a une capacité maximale de trois mille spectateurs pour une expérience plus intime.

Le festival Interstellar Rodeo est un événement familial comme en fait foi cette fillette qui fait des bulles de savonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Interstellar Rodeo en 2017

Photo : Christopher M Sturwold @skipisch

Le festival familial se distingue par les services personnalisés offerts aux spectateurs, allant jusqu’à vous servir votre boisson préférée à votre siège.

Le Interstellar Rodeo se déroule du 20 au 22 juillet à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Arts