•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ste-Gertrude-Manneville veut que le MTQ répare le rang 8 et 9

Le pont de Ste-Gertrude-Manneville de la route 395, qui relie Amos à Preissac, est fermé depuis plus d'un an déjà.
Le pont de Ste-Gertrude-Manneville de la route 395, qui relie Amos à Preissac, est fermé depuis plus d'un an déjà. Photo: Radio-Canada / Piel Côté

Le pont de Ste-Gertrude-Manneville de la route 395, qui relie Amos à Preissac, est fermé depuis plus d'un an déjà. Les automobilistes doivent effectuer un détour par le rang 8 et 9 de la municipalité de Ste-Gertrude-de-Manneville. Les citoyens sont exaspérés devant le nombre de véhicules qui passe devant chez eux d'autant plus que le transport lourd utilise ce trajet depuis 2011.

Un texte de Piel Côté

Depuis sept ans, le pont de Ste-Gertrude-Manneville est interdit aux camions de plus de 15 tonnes et ils passent eux aussi sur le rang 8 et 9, tout comme les automobilistes doivent le faire depuis 2017.

Ce rang 8 et 9, dont l'entretien relève de la municipalité, se détériore peu à peu, selon le maire Pascal Rheault. Celui-ci souhaite donc qu'elle soit remise dans le même état qu'elle se trouvait en 2011.

« Nous autres, on le sait que les bris de la route ont été faits depuis 2011. Il y a du trafic lourd et on le sait que c'est ce type de trafic qui brise la route et on veut qu'elle soit remise en état », exige le maire.

Le ministère des Transports (MTQ) n'est toutefois pas de cet avis. Les experts du MTQ ont évalué l'état de la route avant la construction du pont et comptent la remettre dans le même état qu'elle était avant la fermeture de l'infrastructure, explique le porte-parole du ministère, Luc Adam. « Lorsqu'il y a une réduction de charge sur un pont, il y a certains transporteurs qui utilisent un chemin public. Alors le chemin appartient à la municipalité et c'est un chemin qui est ouvert au camionnage », explique M. Adam.

Pour sa part, la municipalité estime que 10 000 camions ont utilisé les chemins municipaux depuis 2011.

Un dérangement pour les citoyens

Rachelle Grenier, résidente de Ste-Gertrude-MannevilleRachelle Grenier, résidente de Ste-Gertrude-Manneville Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Habituellement paisible, le rang 8 et 9 est envahi depuis plus d'un an. Entre 2011 et 2016, les camions y circulaient, mais depuis l'an passé, le trafic régulier s'y est ajouté.

Selon le MTQ, plus de 2000 véhicules utilisent quotidiennement ce secteur. Une résidente du rang 8 et 9, Rachelle Grenier n'en peut tout simplement plus.

« Il y a beaucoup de monde, dont moi, qui ont arrêté de marcher le long de la route, dont moi-même parce que le monde roule en fou aussi. Même s'il y a une limite de 80 kilomètres/heure et il n'y a pas grand monde qui respecte la limite de vitesse », déplore-t-elle.

La reconstruction du pont de Ste-Gertrude-Manneville a commencé le 7 août 2017 et devrait se terminer, comme prévu vers la mi-septembre 2018.

Abitibi–Témiscamingue

Transports