•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Usine de ferrochrome : un dernier droit pour convaincre

Photos des maires

Les maires Christian Provenzano de Sault-Sainte-Marie et Steve Black de Timmins

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Jean-Loup Doudard et Erik White, CBC

Radio-Canada

Les maires de Sault-Saint-Marie et Timmins sortent l'artillerie lourde pour convaincre l'entreprise Noront Resources d'installer la fonderie de ferrochrome dans leur municipalité.

La semaine dernière, la minière a éliminé les candidatures des villes du Grand Sudbury et de Thunder Bay, laissant toute la place pour une course entre les deux autres municipalités du Nord de l’Ontario.

L’enjeu est gros pour Sault-Saint-Marie et Timmins afin de convaincre l’entreprise d’installer sa fonderie chez eux, car on estime à un milliard de dollars d’investissement la venue de cette usine.

Le maire de Timmins, Steve Black, croit que son projet sera retenu par la compagnie minière.

Tout le monde est conscient que la venue de Noront Resources dans notre ville serait un énorme changement pour nous.

Steve Black, maire de Timmins

Nous parlons de plusieurs centaines d’emplois pour quelques décennies, a-t-il insisté lors d'un entretien avec CBC.

Le maire Black estime que le projet est généralement bien accepté dans la communauté, car tous y voient les bénéfices à long terme. Dans le cas de la ville du Grand Sudbury, la protestation de certains citoyens a eu raison de la candidature de cette dernière.

Le site que nous proposons est toujours en activité, donc la communauté accepte déjà qu’une industrie se trouve à cet endroit, explique-t-il.

pancarte ville de TimminsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef ontarien Patrick Brown tiendra son caucus progressiste-conservateur à Timmins en août.

Photo : Radio-Canada

Selon lui, Noront Resources économisera beaucoup d'argent dans son investissement en choisissant Timmins puisqu’il pourra utiliser une infrastructure déjà existante.

La Ville de Timmins propose les installations du site métallurgique Kidd Creek, qui doit cesser ses activités en 2021 ou 2022.

Algoma, le site idéal?

Du côté de Sault-Saint-Marie, le maire, Christian Provenzano, estime que son projet est le plus avantageux pour Noront Resources.

La Ville de près de 73 000 habitants, qui est située près de l’embouchure du lac Supérieur et du lac Huron, a proposé le site de l'aciérie Algoma pour accueillir la fonderie.

Le maire Provenzano reconnaît que les résidents peuvent avoir des craintes au niveau de l’environnement si Noront Resources choisit de s’installer dans leur communauté.

Si Noront Resources veut aller de l'avant avec nous, nous entamerons une discussion avec la communauté et avec nos partenaires des Premières Nations.

Christian Provenzano

Puisque le site d’Algoma appartient actuellement à une compagnie privée, des négociations devront aussi avoir lieu avec l'aciérie pour permettre la venue de la fonderie.

De mon point de vue, les citoyens sont simplement curieux afin de mieux comprendre ce que la venue d’une fonderie dans notre ville va signifier et les impacts que cela pourrait avoir pour notre communauté, souligne-t-il.

De la vapeur s'élevant de l'intérieur d'une usine.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'usime Algoma à Sault Sainte-Marie en Ontario

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

M. Provenzano s’engage à répondre aux questions des résidents qui pourraient avoir des craintes.

La minière souhaite exploiter les gisements de ferrochrome dans le Cercle de feu, puis traiter la ressource dans une usine implantée dans l’une des villes en question.

Le choix final sera connu d’ici la fin de l’année 2018.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Métaux et minerais