•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers Forêt ouvre sa propre boutique

Une boutique à Angliers pour l'entreprise Vers Forêt
Une boutique à Angliers pour l'entreprise Vers Forêt Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu

L'entreprise Vers Forêt a maintenant un pied à terre à Angliers. Sa boutique de produits forestiers non ligneux a été inaugurée jeudi. Elle comprend un atelier de transformation, situé en plein cœur du village.


Avec les informations de Tanya Neveu

L'ancien bâtiment qui abritait la Caisse Desjardins d'Angliers est maintenant entre les mains de Vers Forêt. La boutique sera ouverte cinq jours par semaine.

Vers Forêt transforme les produits forestiers non ligneux, tels que les champignons, l'épinette, le chaga et le thé du labrador.

Le propriétaire, Jonathan Jensen Lynch, souhaite ainsi être plus accessible pour les touristes. « Choisir Angliers, je trouve que c'est un secteur qui est propice, c'est touristique, c'est passant. Il y a le camping et le tourisme. C'est la forêt publique partout autour, donc je suis très content de m'établir ici. Les stocks, on va essayer de les faire évoluer au même rythme que les besoins de nos clients », explique-t-il.

Une passion familiale

Le propriétaire, de Vers Forêt, Jonathan Jensen Lynch et sa famille.Le propriétaire, de Vers Forêt, Jonathan Jensen Lynch et sa famille. Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Le propriétaire souhaite pouvoir augmenter sa production au cours des prochaines années pour répondre aux besoins des restaurateurs et distributeurs.

Jonathan Jensen Lynch aimerait pouvoir transformer entre 800 et 1000 pots de chaque produit qu'il récolte en forêt. Le défi demeure toutefois de trouver des cueilleurs, alors qu'il est le seul présentement avec sa conjointe et ses deux fils.

« Un des gros défis pour Vers Forêt et pour moi, comme entrepreneur, c'est une équipe de cueilleurs. Les cueilleurs, c'est le coeur de l'entreprise. C'est eux qui apportent la matière première à l'entreprise », explique-t-il.

Il existe un énorme potentiel au Témiscamingue pour les produits forestiers non ligneux.

Dans la MRC, la forêt occupe d'ailleurs environ 90 % du territoire et on compte entre 25 et 30 différents produits forestiers non ligneux.

Abitibi–Témiscamingue

Économie