•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vacances de la construction, une manne pour l'industrie touristique de l'Est

Un travailleur de la construction.
L'industrie touristique de l'Est du Québec est fin prête à l'arrivée des vacanciers. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

C'est ce vendredi, 20 juillet, que des milliers de travailleurs de la construction seront officiellement en vacances. Pour l'industrie touristique de l'Est du Québec, il s'agit d'un moment charnière de l'année.

Un texte de Jérôme Lévesque-Boucher

Pas moins de 152 000 chèques ont été remis aux travailleurs pour un montant total d'environ 420 M$. Selon la Commission de la construction du Québec (CCQ), cela représente une hausse d'environ 5 % au niveau national par rapport à l'année 2017.

Toutefois, on remarque une légère baisse du nombre de chèques émis au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. En 2017, c'est 6658 chèques qui ont été acheminés aux travailleurs de la construction alors qu'on en compte 6528 en 2018. La valeur totale des chèques passe ainsi de 19,5 millions de dollars en 2017 à 17,5 millions de dollars en 2018.

La baisse est surtout attribuable à la fin du chantier de Ciment McInnis, en Gaspésie. C'est un gros chantier et quand quelque chose comme ça se termine, on voit l'impact sur les heures travaillées.

Mélanie Malenfant, chef de section aux relations publiques et affaires corporatives, CCQ

On remarque aussi une légère baisse sur la Côte-Nord. Plus de 2900 chèques avaient été émis en 2017 pour une valeur de 9,5 millions de dollars alors qu'on compte 2750 chèques émis en 2018 pour une valeur de 8,9 millions de dollars.

« C'est une baisse relativement mineure. Certains chantiers ont ralenti la cadence, mais on ne remarque pas ici de chiffres qui nous laissent croire à une tendance significative », affirme Mélanie Malenfant, chef de section aux relations publiques et affaires corporatives à la CCQ.

L'autoroute 85 est achalandée en cette fin de vacances de la constructionLes automobilistes seront nombreux sur les routes de l'Est du Québec à compter de vendredi. Photo : Radio-Canada

L'industrie touristique est fin prête

Tourisme Bas-Saint-Laurent attend de pied ferme les vacanciers, et pour cause. Au cours des cinq dernières années, le taux d'occupation des établissements hôteliers a bondi de 20 % en juillet et de 10 % en août. C'est dire que les vacances de la construction sont importantes pour les chiffres d'affaires des entreprises récréotouristiques.

Toutefois, l'organisme remarque que les habitudes touristiques des Québécois ont changé. Si les vacances de la construction représentaient la majeure partie des revenus par le passé, on remarque que la saison estivale a tendance à s'étirer depuis quelques années.

Les vacances de la construction sont plutôt devenues le coup d'envoi de la saison touristique. Ça s'étire facilement jusqu'à la fin du mois de septembre, maintenant.

Karine Lebel, responsable des communications à Tourisme Bas-Saint-Laurent

Même son de cloche en Gaspésie et sur la Côte-Nord, où on remarque le même phénomène.

Selon Catherine Allard, adjointe à la direction générale de Tourisme Côte-Nord, il va sans dire que les vacances de la construction sont très importantes pour la saison touristique. Toutefois, on voit des gens qui nous rendent visite avant la fête nationale, maintenant, et ça va jusqu'à la Fête du travail. Il faut s'adapter à ça.

La Gaspésie n'échappe pas à cette nouvelle réalité, selon Joëlle Ross, directrice générale de Tourisme Gaspésie. Oui, la semaine de la construction est incroyablement importante, mais je vous dirais que ce n'est pas nos semaines les plus achalandées. Chez nous, depuis bien des années, c'est plutôt la première semaine d'août.

Cela dit, dans les trois régions, une donnée n'échappe pas à l'industrie touristique : de 70 % à 80 % de la clientèle est québécoise. Les traditionnelles vacances de la construction sont donc inévitables pour la rentabilité des entreprises locales.

Bas-Saint-Laurent

Tourisme