•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le soccer, un levier pour l'intégration des jeunes immigrants

Radio-Canada

De jeunes réfugiés et des immigrants chaussent des crampons pour participer au camp d'été « Travailleurs de soutien à l'établissement dans les écoles » (TSEDE), organisé par l'Open Door Society, à Saskatoon.

La pratique du soccer comble Akram Jamal, un jeune Soudanais de 10 ans.

« Je suis tellement heureux, je rêve de jouer au soccer avec tous mes amis et ma famille. Ça m'inspire », dit-il.

L'objectif du camp est d'inviter des jeunes immigrants défavorisés à s'engager dans des activités éducatives et sportives qui peuvent les aider à s'intégrer dans leur société d'accueil.

« Lorsque je suis arrivé à Saskatoon, la première chose à laquelle on m'a introduit est le soccer », affirme Martin Nyai, un réfugié sud-soudanais qui enseigne le soccer au camp d'été.

Il est arrivé au Canada avec sa famille après avoir fui la guerre civile. Ce sport l'a aidé à mieux s'intégrer dans un pays où la culture est différente de la sienne.

C'est vraiment important pour moi de faire partager mon expérience aux nouveaux arrivants, pour les aider à bien s'intégrer dans la société.

Martin Nyai, entraîneur de soccer

Selon l'entraîneur, le soccer peut éloigner les mauvaises influences auxquelles les nouveaux arrivants peuvent être soumis et, sur un plan plus large, leur permettre de devenir de meilleurs citoyens.

Pour Morvarid Akhgar, arrivée au Canada depuis l'Iran à l'âge de 5 ans, le soccer a été une façon de lier des amitiés au-delà des barrières de la langue. Elle joue au soccer depuis qu'elle a 6 ans et est une entraîneuse invitée pour ce camp.

Ils [les jeunes] se font tellement d'amis... Ils arrivent ici sans connaître personne, donc, ça les aide beaucoup.

Morvarid Akhgar, entraîneuse de soccer invitée

Participer à ce camp de soccer est une façon de rendre service à la communauté qui l'a accueillie, selon elle.

Morvarid Akhgar se réjouit que le soccer soit de plus en plus pratiqué à Saskatoon.

« Ces enfants voient Lionel Messi et Cristiano Ronaldo et veulent devenir un jour comme l'un de ces joueurs », dit-elle.

Un enthousiasme grâce au Mondial

« Tout le monde est très excité. Ils ont regardé le soccer chaque jour et, maintenant, ils pratiquent le sport sur le terrain », raconte l'entraîneuse invitée.

Elle dit qu'avec la Coupe du monde de soccer 2026, qui aura lieu au Canada, aux États-Unis et au Mexique, plusieurs de ses joueurs rêvent de faire partie de l'équipe canadienne.

Dans ce camp, les jeunes sportifs se plaisent à rêver d'un monde où tout est possible.

Mon rêve est de remporter la Coupe du monde.

Akram Jamal, participant

Avec les informations de Lise Ouangari

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Soccer