•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Simard se dit prêt à travailler avec Pablo Rodriguez

Denis Simard a des écouteurs sur les oreilles et un micro devant lui, il est en train de parler à une émission de radio.
M. Simard a tenu à remercier Mélanie Joly pour son implication auprès de la communauté fransaskoise. Photo: Radio-Canada

Le remaniement ministériel du cabinet fédéral fait réagir la Fransaskoisie, et principalement le changement de poste de Mélanie Joly, qui cède son titre de ministre du Patrimoine canadien à l'actuel whip du gouvernement, Pablo Rodriguez.

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, espère que ce changement se traduira par une continuité face aux enjeux de la communauté des francophones de la Saskatchewan.

Il affirme que M. Rodriguez est une personne qui a toujours eu de l’intérêt pour les dossiers liés à la francophonie canadienne.

Il dit n’avoir aucune inquiétude relativement à ce remaniement ministériel, mais il espère que le nouveau ministre du Patrimoine canadien saura s'impliquer dans la communauté fransaskoise, comme le faisait sa prédécesseure.

J’attends de lui qu'il se sensibilise sur le dossier des Fransaskois, qu'il en apprenne plus sur les besoins et sur la réalité de notre communauté.

Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise

M. Simard a tenu à remercier Mélanie Joly pour son implication auprès de la communauté fransaskoise, avant de la féliciter pour ses nouvelles fonctions à titre de ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Un ministère, deux ministres

Dans la restructuration du cabinet fédéral, Justin Trudeau dissocie les domaines des langues officielles et de la Francophonie de celui du Patrimoine canadien, créant ainsi deux ministères distincts.

Autant l’ACF que la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada se demandent comment se répartiront désormais les responsabilités en matière de langues officielles entre les deux ministères.

« Tout ce qu'on sait, c'est que le dossier qu'elle [Mélanie Joly] va gérer sur les langues officielles est très important et [que] le gouvernement veut [y] apporter de grands changements », a indiqué Denis Simard.

La FCFA soutient qu'elle regardera de près les lettres de mandat de chacun des ministères pour avoir des réponses à ses questions.

Conférer à Mélanie Joly le titre de ministre des Langues officielles peut être vu comme un message sur l'importance que le premier ministre accorde à ce dossier.

Extrait du communiqué de la fédération des communautés francophones et acadienne du Canada

Saskatchewan

Francophonie