•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vente illégale de homard : accusations en Nouvelle-Écosse

Des centaines de homards morts jetés dans les bois.

Du homard abandonné dans les bois près de Weymouth, en Nouvelle-Écosse, à l'automne 2017

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Radio-Canada

Pêches et Océans Canada a déposé des accusations liées à la descente réalisée par ses agents dans un vivier à homards de l'Anse-des-Belliveau, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, et à la saisie de trois tonnes de homard à l'aéroport d'Halifax.

L’entreprise Guang Da International et son propriétaire sont accusés de vente de poisson capturé sous licence de pêche n'autorisant pas la vente des captures.

Le ministère soutient que ces captures ont été réalisées avec un permis de pêche communautaire autochtone, qui n’autorise pas la vente, indique Derrick Parsons, chef des activités d'application de la loi à la Direction de la conservation et de la protection dans les Maritimes.

En octobre dernier, trois tonnes de homard avaient été saisies à l’aéroport international Stanfield, à Halifax. Dans le cadre de leur enquête, des agents de Pêches et Océans et de la Gendarmerie royale du Canada avaient mené des perquisitions à l’Anse-des-Belliveau.

Une première comparution dans cette affaire est prévue pour le 11 septembre en cour provinciale à Digby.

Avec les renseignements d'Anjuli Patil, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Industrie des pêches