•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle commande de 4 CRJ pour Bombardier en Ouganda

Le CRJ900 de Bombardier
Le CRJ900 de Bombardier Photo: Bombardier
La Presse canadienne

Bombardier a dévoilé une première commande au salon aéronautique de Farnborough, qui se déroule au Royaume-Uni, pour quatre jets régionaux CRJ900 de la part de la compagnie aérienne nationale de l'Ouganda.

La valeur de ce contrat annoncé mercredi est d'environ 250 millions d'après les prix catalogues. Toutefois, les transporteurs bénéficient généralement d'importants rabais.

Uganda Airlines recevra des CRJ900 de 76 sièges, dont 12 en première classe. Les autorités de ce pays d'Afrique ont récemment indiqué que la relance des activités de ce transporteur aérien national était prévue pour 2019.

La compagnie aérienne a entamé ses activités en 1977, mais ses actifs ont été liquidés en 2001 à la suite d'une tentative ratée de privatisation.

« Nous sommes ravis que la nouvelle compagnie aérienne ait choisi Bombardier et les avions CRJ900 pour son entrée en service », a déclaré le vice-président des ventes au Moyen-Orient et en Afrique pour Bombardier Avions commerciaux, Jean-Paul Boutibou.

L'avionneur québécois affirme que 21 entreprises exploitent 58 appareils CRJ en Afrique.

Jusqu'à présent, Bombardier a été beaucoup moins actif que son concurrent Embraer en ce qui a trait à l'annonce de nouvelles commandes pour des avions régionaux.

Mardi, le constructeur brésilien a annoncé une lettre d'entente avec le transporteur américain Republic, qui pourrait acheter jusqu'à 200 appareils E175, des concurrents du CRJ.

Transports

Économie