•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pilule abortive sera remboursée à 100 % par le gouvernement de T.-N.-L.

Image des boîtes dans lesquelles sont vendues les pilules abortives.

Terre-Neuve-et-Labrador se joint aux autres provinces pour le remboursement de Mifegymiso.

Photo : Celopharma

Radio-Canada

Le coût du médicament Mifegymiso, communément appelé la pilule abortive, sera entièrement remboursé par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

Cette mesure entrera en vigueur le 1er septembre et quiconque possède une carte d’assurance maladie valide dans la province pourra en bénéficier.

Plusieurs groupes ont demandé à répétition au gouvernement de se joindre aux autres provinces qui offrent le médicament gratuitement, comme le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Québec, l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique.

Plusieurs groupes nous ont interpellés, notamment les étudiants en médecine [de l’Université Memorial]. Ils se sont dit être très inquiets du fait que la pilule n’était pas offerte gratuitement, rapporte le ministre de la Santé, John Haggie.

John Haggie en entrevue dans un couloir de l'édifice de l'Assemblée législative

Il faut pouvoir offrir des conseils éclairés aux femmes avant de prescrire la pilule abortive, selon le ministre de la Santé, John Haggie.

Photo : CBC/Ted Dillon

Nous avons bien réfléchi et ça fait beaucoup de sens.

John Haggie, ministre de la Santé de Terre-Neuve-et-Labrador

Pour les étudiants en médecine il s’agit qu’une question de justice explique l’un deux, Chris Vizena.

Nous nous sommes rassemblés en groupe et nous sommes dit qu'il fallait absolument que ce médicament soit remboursé à 100 %, dit-il.

Rendre l'avortement plus accessible

Le Mifegymiso coûte environ 350 $, alors qu’un avortement chirurgical peut coûter jusqu’à 1500 $, ce qui ne comprend pas les frais de déplacement de la patiente.

Santé Canada approuve l’usage de ce médicament jusqu’à neuf semaines de grossesse.

Plus de 4000 prescriptions de Mifegymiso ont été émises au pays en 2017 et une seule personne a eu une mauvaise réaction au médicament, selon Santé Canada.

La clinique Athena de Terre-Neuve, le seul endroit qui effectue des avortements chirurgicaux dans la province, se dit ravie par la nouvelle. Comme l’accès à l’avortement était très limité dans la province, le remboursement de Mifegymiso permettra de rendre ce service accessible à tous.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Avortement