•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La beauté des jardins canadiens d’un océan à l’autre

    Un jardinier s'occupe des fleurs multicolores aux Jardins de Métis.
    Les Jardins de Métis en Gaspésie abritent des milliers de fleurs et de plantes variées. Photo: Radio-Canada / Reportage du Téléjournal du 8 août 1983
    Radio-Canada

    Il existe, à travers le Canada, de magnifiques jardins luxuriants à découvrir et à redécouvrir. La saison estivale est le meilleur moment pour se balader dans ces havres aux couleurs envoûtantes et aux odeurs invitantes. De nos archives, voici un aperçu de la beauté de quelques jardins, de la Colombie-Britannique au Nouveau-Brunswick.


    Butchart Gardens

    À Victoria, en Colombie-Britannique, le jardin privé de Jennie Butchart se dévoile sous des formes variées et innovantes : un jardin suspendu, des jardins japonais et italien ou encore une roseraie.

    Là où l'on trouve aujourd'hui un jardin luxuriant, il y avait anciennement une immense carrière de pierres située derrière la maison familiale des Butchart.

    Petit à petit, Jennie et son mari ont recouvert la carrière avec des milliers de variétés de plantes. Ensemble, ils ont procédé à l’expansion du jardin entre 1906 et 1929. En 1964, leurs descendants ont aménagé la fontaine Ross dans une source naturelle.

    De nos jours, une équipe d’une cinquantaine de jardiniers travaille à entretenir plus d’un million de fleurs annuelles. Parmi celles-ci, on retrouve environ 900 variétés de plantes provenant des quatre coins du globe. Les Jardins Butchart sont les jardins privés les plus visités au Canada.

    À l’émission Les quatre saisons du 19 mars 1972, l’animateur Raymond Labrecque visite le jardin suspendu, le cœur des Jardins Butchart. Il s'y promène en compagnie de l'expert en horticulture Alphonse Gauthier.

    Les quatre saisons, 19 mars 1972

    Les Jardins Butchart sont aujourd’hui un lieu historique national du Canada.


    Jardin botanique du Niagara

    Au sud de l’Ontario, à quelques kilomètres des chutes de Niagara Falls, le Jardin botanique du Niagara offre aux visiteurs une expérience visuelle et sensorielle unique.

    Le jardin, construit en 1936, s’étend sur près de 40 hectares. Depuis les débuts, on y admire des vivaces, des rhododendrons, des azalées et une roseraie impressionnante, pour ne nommer que quelques variétés.

    Le parc du Niagara offre également aux visiteurs l’occasion de se promener parmi des milliers de papillons dans le Conservatoire de papillons de l’Ontario. Ils peuvent aussi découvrir l’horticulture au Niagara Parks School of Horticulture.

    L’émission La semaine verte du 31 octobre 1976 vous offre un petit clin d’œil en musique du Jardin botanique. Question de vous donner l’envie d’en découvrir plus…

    La semaine verte, 31 octobre 1976

    Jardins de Métis

    Au confluent de la rivière Mitis et du fleuve Saint-Laurent, dans la région de la Gaspésie, on trouve une petite perle rare. Les Jardins de Métis sont rares par leur microclimat, par les plantes qu’on y retrouve et par l’aménagement qu’on en a fait.

    L’œuvre d’Elsie Reford, d’inspiration anglaise, a été aménagée entre 1926 et 1928.

    Les jardins ne sont toutefois ouverts au public qu’en 1964, le gouvernement provincial en étant devenu propriétaire.

    Les jardins s’étendent sur une superficie de près de 18 hectares. Ils abritent des milliers de fleurs colorées et, dans certains cas, uniques à la région. On peut notamment y voir le pavot bleu de l'Himalaya et l'érable rouge du Japon.

    Et quelles fleurs! Les nommer, c’est faire de la poésie.

    Paul Toutant, journaliste

    Le journaliste Paul Toutant, accompagné d’un colibri butineur, explore les dédales de plantes fabuleuses des Jardins de Métis au Téléjournal du 8 août 1983.

    Téléjournal, 8 août 1983

    Jardin botanique du Nouveau-Brunswick

    Le jardin a pris trois ans à construire. C’est long, mais c’est tout un environnement qu’on a dû recréer. Il fallait s’adapter aux courbes naturelles des montagnes qui l’entourent, mais également jouer avec la rivière Madawaska qui le longe et l’intégrer au décor.

    Mychèle Poitras, journaliste

    Il y a 25 ans, le Jardin botanique du Nouveau-Brunswick est inauguré dans le quartier Saint-Jacques à Edmundston. La création de l'espace vert était un défi de taille en raison du climat particulier de la province.

    Mais il y avait un potentiel énorme. Depuis son ouverture, le Jardin accueille chaque année des milliers de visiteurs.

    Conçu par Pierre Bourque, alors directeur du Jardin botanique de Montréal, l’endroit convie les visiteurs à de fortes émotions. Ils peuvent notamment admirer un jardin alpin, une roseraie et découvrir la beauté naturelle et enchanteresse du site.

    La journaliste Mychèle Poitras dévoile quelques secrets du Jardin botanique du Nouveau-Brunswick au bulletin de nouvelles Ce soir du 23 juin 1993.

    Ce soir, 23 juin 1993

    Tant de raisons de visiter un des nombreux jardins colorés du Canada.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Art de vivre