•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • C'est le début des vacances de la construction au Québec

    Deux électriciens coiffés de casques jaunes travaillent sur un système électrique.
    Le 20 juillet commencent les vacances pour les milliers d'employés du secteur de la construction au Québec. Photo: Radio-Canada
    Radio-Canada

    Les vacances annuelles dans le secteur de la construction sont à nos portes. Dès vendredi soir, des milliers de Québécois pourront se prélasser à la maison ou en voyage, tout en étant payés. Nos archives gardent des témoignages de l'importance et de l'évolution de ce rituel estival qui existe depuis 72 ans au Québec.

    C'est le temps des vacances... payées

    C’est en 1946 qu’une loi québécoise accorde aux travailleurs une semaine de vacances payées.

    Familles d'aujourd'hui, 6 janvier 1964

    Que font les Québécois de ce temps de repos? Le considèrent-ils comme essentiel? La journaliste Jeanne Sauvé interroge à ce sujet Pierre Boivin, Roland Arsenault et leurs conjointes pour l’émission Familles d’aujourd’hui, le 6 janvier 1964.

    Il me semble, pour que ce soit de vraies vacances, il faut qu’on change d’air, qu’on ait l’impression de sortir complètement, même si on va pas loin, il faut changer d’air, changer de milieu, voir d’autres gens.

    Pierre Boivin

    Les familles Boivin et Arsenault semblent considérer les vacances comme essentielles. Elles ne saisissent pourtant pas l'occasion pour aller bien loin. Les Boivin, par exemple, privilégient le camping près de leur maison. Ainsi, leurs enfants peuvent aussi tirer profit du congé statutaire de leurs parents.

    Quant à Mme Arsenault, elle aimerait bien aller à Banff. Encore faudrait-il que sa famille puisse disposer d’une automobile qui endurerait le long trajet qu’entraînerait un tel voyage.

    Des vacances qui s'allongent au fil du temps

    En décembre 1968, le gouvernement du premier ministre Jean-Jacques Bertrand ajoute une deuxième semaine de congés payés au Code du travail pour les salariés de la construction.

    Téléjournal, 10 juillet 1987

    Le 10 juillet 1987, le journaliste Gilles Sirois va à la rencontre des travailleurs de la construction qui s’apprêtent à commencer leurs vacances. Il présente un reportage au Téléjournal animé par Céline Galipeau sur ce qu'ils vont faire de ce temps libre.

    On voit que leurs scénarios d’évasion sont diversifiés. Certains demeurent à la maison. D’autres, particulièrement les plus jeunes, s’empressent de retourner chez leurs parents et de profiter des bons plats de maman.

    Les Québécois en queue de peloton? 

    En juin 2018, la ministre québécoise du Travail, Dominique Vien, fait adopter la loi 176. Cette loi ajoute une troisième semaine de vacances après trois années de service continu auprès d'un même employeur.

    Certains s’inquiètent de cette réforme. La modification du Code du travail aurait, selon ces derniers, un impact négatif sur la productivité de l'économie québécoise. On évoque le coût de plusieurs centaines de millions de dollars qu'implique la mesure.

    Les salariés, pour leur part, ne s'en sont pas plaint.

    Il faut dire que, dans le domaine du droit du travail, les Québécois seraient parmi les moins bien lotis du monde industrialisé.

    Par exemple, voilà longtemps, soit depuis 1956, que les travailleurs français disposent de quatre semaines de vacances payées. Le président François Mitterrand a même décrété une cinquième semaine de congés payés en 1982.

    En Allemagne, en Belgique et au Royaume-Uni, les salariés ont droit à quatre semaines de vacances payées.

    On souhaite à tout le monde de bonnes vacances.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société